En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Usain Bolt
 

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC Sport

Newsletter RMC Sport

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • YOYO2a
    YOYO2a     

    Bolt n'a participé qu'une fois à des championnats du monde junior chez lui en 2002 et sur 200 M. Toutes les autres compétitions auxquelles il a participé étaient dans les caraïbes, Jamaïque championnat pannamericain donc il n'a pas de traçabilité comme un carl Lewis ou tout autre athlète. Vu qu'en Jamaïque il n'y a pas de contrôles antidopage aléatoire comme dans certains autres pays il n'a pas été inquiété sur le plan du dopage. De plus en 2005 Bolt a rejoint le groupe d'entraînement de Glen Mills composé par ailleurs de Kim Collins et de ....Dwain Chambers.<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<< A 20 ans sur 100 M Bolt 10s03 Lemaitre 10s04 Tyson Gay 10s27. La différence c'est que Bolt à pris beaucoup de masse musculaire entre 2005 et 2008.... entre 15 et 20 Kg.Lewis lui, devait se doper beaucoup moins car il n'a pas pris autant de muscles entre son état de junior et celui de senior et du fait que sa technique de course était à des années lumière de celle de Bolt qui est essentiellement basée sur la force brute comme un certains Ben Johnson.

  • YOYO2a
    YOYO2a     

    Bolt n'a participé qu'une fois à des championnats du monde junior chez lui en 2002 et sur 200 M. Toutes les autres compétitions auxquelles il a participé étaient dans les caraïbes, Jamaïque championnat pannamericain donc il n'a pas de traçabilité comme un carl Lewis ou tout autre athlète. Vu qu'en Jamaïque il n'y a pas de contrôles antidopage aléatoire comme dans certains autres pays il n'a pas été inquiété sur le plan du dopage. De plus en 2005 Bolt a rejoint le groupe d'entraînement de Glen Mills composé par ailleurs de Kim Collins et de ....Dwain Chambers.<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<< A 20 ans sur 100 M Bolt 10s03 Lemaitre 10s04 Tyson Gay 10s27. La différence c'est que Bolt à pris beaucoup de masse musculaire entre 2005 et 2008.... entre 15 et 20 Kg.Lewis lui, devait se doper beaucoup moins car il n'a pas pris autant de muscles entre son état de junior et celui de senior et du fait que sa technique de course était à des années lumière de celle de Bolt essentiellement basée sur la force brute comme un certains Ben Johnson.

  • YOYO2a
    YOYO2a     

    La RDJ a encore frappée

  • YOYO2a
    YOYO2a     

    La lutte antidopage dispose déjà d'un arsenal répressif à géométrie variable selon les sports et la gravité des faits reprochés. En prenant les exemples d'athlètes récemment sanctionnés, les peines vont de l'avertissement public à la suspension à vie, en passant par trois mois de bannissement des compétitions (comme le Jamaïcain Yohan Blake), six mois (la Jamaïcaine Shelly-Ann Fraser ou la Croate Sandra Perkovic), un an (la Britannique Christine Oruhuogu), deux ans (la Russe Darya Pishchalnikova), quatre ans (l'Américain Justin Gatlin), etc. Le point commun de ces athlètes : ils sont revenus de leur suspension aussi voire plus performants qu'avant, et sont tous montés sur le podium lors des quatre premières journées d'athlétisme à Londres...

  • YOYO2a
    YOYO2a     

    Athlétisme/Dopage - 5 sprinters jamaïcains positifs lors des sélections (24/07/2009)
    Cinq sprinters jamaïcains sélectionnés pour les Mondiaux d'athlétisme de Berlin, n'incluant a priori ni Usain Bolt, ni Asafa Powell, ont subi un contrôle antidopage positif lors des sélections nationales fin juin, révèle le Jamaica Observer vendredi
    BRUXELLES Selon le quotidien, il s'agirait de deux membres du relais 4x100 m messieurs, de deux membres du relais 4x400 m messieurs et d'une relayeuse du 4x100 m, qui font partie des 46 sélectionnés jamaïcains pour le rendez-vous berlinois du 15 au 23 août.
    Dans son édition internet, le journal n'indique pas le produit incriminé, ni s'il s'agit du même produit pour les cinq athlètes. Une source anonyme a affirmé qu'il s'agirait d'un stimulant.
    La Fédération jamaïcaine d'athlétisme et l'agence jamaïcaine antidopage, contactées par le Jamaica Observer n'ont pas souhaité confirmer, ni infirmer cette information. "Nous n'avons reçu aucune information officielle. Ce genre de contrôles dépend de la Fédération jamaïcaine et de son agence antidopage, car il s'agit d'une compétition nationale", a affirmé le directeur de la communication de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF), Nick Davies.
    Ces athlètes figurent parmi ceux qui ont terminé dans les six premiers de leur épreuve (100 m ou 400 m) lors des sélections (26-28 juin), et qui ont à ce titre été intégrés aux relais.

Votre réponse
Postez un commentaire