En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Marle : « On n’a pas étouffé l’affaire »

Mis à jour le
Marle : « On n’a pas étouffé l’affaire »
 

Le vice-président délégué de la Fédération française d'athlétisme en charge de la commission antidopage, a réagi sur l’affaire Teddy Tamgho. Il assure que la FFA n’a pas cherché à étouffer cette affaire et que les sanctions prises à l’encontre du triple-sauteur sont justes.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC Sport

Newsletter RMC Sport

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

18 opinions
  • Mimicracra
    Mimicracra     

    vous vous rappelé le sanibroyeur,l'athlé la retrouvé.no comment sur la médiocrité de ces individus.

  • Féministe homme
    Féministe homme     

    Cet individu aurait du être suspendu jusqu'à ce que l'affaire soit juger en corectionnele.Les voilences faîtes aux femmes sont maintenant encore plus sévèrement punies par la loi.Le comportement de la FFA est honteux en prétendant quelle ne sait pas qui à commencer.La couleur de la peau de cet individu n'a rien à faire là dedans, d'autant que de nombreux sportifs de haut niveaux noirs ont fait la fierté de la france:Thuram, Diagarra,Fessel,la Reine Christine etc..

  • laméch5962
    laméch5962     

    hello,moi je vois juste qu'on a trainé dans la boue une cycliste parce que ça là faisait chier de donner les endroits ou elle allait,qu'on a privé de coupe du monde un rugbyman parce qu'il a pas pissé dans un flacon et qu'on se montre très indulgent envers un médaillé potentiel qui profite de son statut,n'importe quel quidam blanc noir jaune se serait tapé une belle garde à vue en premier lieu,suis dégoutéééééééé

  • NICO9999
    NICO9999     

    INTERVIEW
    CE TYPE SE FOU DE NOTRE GUEULE ET ENCORE PLUS DE GLODIE§ MINABLE

  • curlyclamp
    curlyclamp     

    Il y a une triple plainte sur le dossier donc pas si simple... Puis le tribunal peut choisir la comparution immédiate mais immédiate, sa signifie un délai qui par de l'intant à 2 mois si le tribunal à besoin d'étudier plus en détail le dossier (et oui je sais, 2 mois et immédiat ne font pas bon ménage mais c'est comme sa). qui plus est, il y a une petite suptilité pénal que peu de gens utilise mais qui existe, la personne poursuivie peu refuser la comparution immédiate se qui la tranforme en comparution différé. faut pas oublié que Teddy a l'argent pour se payer un avocat qui pourra faire tarder l'affaire tant qu'il peut. comparution immédiate rime souvent avec avocat commis d'office ou avocat qui cherche à faire un max de client pour faire son blé.

  • kunkun
    kunkun     

    je veux bien aller en face de lui mais je suis pas une femme donc je sais pas si il poura joué les chaud de plus faudra qu' on me laisse prendre les même produits que lui sinon c'est pas juste hahahaha sur la photo de rmc on dirai un taureau en rut ton copain on l'imagine tres bein cartonner une femme mais bon en attendant demande lui de te cartonner la rondelle car apparement tes un fan de

  • rezoz
    rezoz     

    pour une C.I, il faut qu'il y'ai flagrand délit, ce qui apparemment ne serait pas le cas, de plus il y'a information judiciaire donc le procureur dirige le dossier et diligenttera le dossier au fur & à mesure des auditions des O.P.J, l'usage du conditionnel est à employer dans les commentaires quand au dernier commentaire " La justice se rend dans un tribunal pas dans la presse", justice n'a pas été rendue sur ce dossier que je sache, des faits présumés ou pas ont été relatés, la presse fait son travail, enquete et informe, bonne année !

  • kalyste
    kalyste     

    N'importe qu'elle autre personne pour des faits similaires aurait été placée en GAV, et présentée en CI à un tribunal correctionnel. Ce qui est étonnant c'est tant l'inaction des autorités sportives et judiciaires que l'inaction de la victime. Pourquoi cette dernière n'a pas utilisée la voie de la citation directe pour que son supposé agresseur comparaisse devant un tribunal? Il y a quelque chose de peu clair dans ce dossier. La justice se rend dans un tribunal pas dans la presse.

  • olivierdetoulon
    olivierdetoulon     

    ...pauvre président!!!!!!!

  • sonny kliston
    sonny kliston     

    Là, on a l'avis du "vice-président chargé du dopage". Qu'en pense le vice-président chargé du tabassage ?

Lire la suite des opinions (18)

Votre réponse
Postez un commentaire