En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Lavigne : « Boero connaissait parfaitement les risques »

Mis à jour le
Etienne Lavigne
 

Le directeur du Dakar ne cache pas son émotion après le décès du motard argentin Jorge Martinez Boero dimanche, à deux kilomètres de l’arrivée de la première spéciale. Il détaille l’impressionnant dispositif médical et sécuritaire autour du rallye raid.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC Sport

Newsletter RMC Sport

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • balsamX
    balsamX     

    Après avoir vu les morts s'empiler sur le continent Africain, civil comme participants, on s'attaque maintenant à l'Amérique du Sud ! LE Dakar est obsolète et n'a plus de raison d'être. Il tue, pourri la nature, polue ... AUcun intérêt.
    STOP.

  • lecteur
    lecteur     

    y en a marre que le sport mécanique soit systématiquement associé à décès ; y en marre que le Dakar tue chaque année ; stop Dakar. Merci

Votre réponse
Postez un commentaire