En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Dopage : les yeux embués, Lance Armstrong confie sa honte

Lance Armstrong
Lance Armstrong - © DR

Privé de l'essentiel de ses titres, dont ses sept victoires au Tour de France (1999-2005), l'Américain a comparé sa radiation à vie du sport de compétition à "une peine de mort".

Sur le même sujet :

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
22 opinions
  • bijouxbandit,

    Le tyran du peloton se confie et voilà ces dires ; « J’essayais de tout contrôler, j’étais un connard arrogant. Toute ma vie, j’ai attaqué quand on disait quelque chose que je n’aimais pas. Depuis que je suis enfant. J’étais un compétiteur avant mon cancer, mais pas un compétiteur acharné. Après mon diagnostic, je me suis dit que je ferai tout pour survivre et c’était bien. Ensuite j’ai transposé ça au vélo et c’était mal. Je voulais gagner à tout prix. J’ai attaqué beaucoup de personnes parce que je me sentais menacé, ils entraient dans mon territoire. Cette histoire était trop parfaite depuis trop longtemps. C’était un mythe. Je me suis perdu là-dedans. J’ai rappelé des gens. Emma O’Reilly (ancienne soigneuse chez US Postal), je lui ai présenté mes excuses. Betsy et Frankie Andreu, je leur ai parlé 40 minutes, mais c’est trop peu pour être pardonné. Je l’ai traité de folle, de salope. George Hincapie est le plus crédible d’entre tous, il a fait les 7 Tours avec moi. Le tournant, c’est Floyd Landis. »
    j’étais un connard arrogant. c'est lui qui le dit !

  • Gorgh,

    On vous tend un bouc émissaire et vous tirez dessus à la kalashnikov: c'est bien, vous faites ce qu'on attend de vous; surtout ne pas réfléchir et se dire que tous les autres coureurs sont aussi dopés...
    Quand j'entends parler de rembourser les primes, je rigole bien. Qui connaissait le Tour avant Armstrong ? Tout le monde sait que les audiences ont fortement augmenté sous son "règne', donc les recettes publicitaires aussi; c'est un fait ! Ca me fait doucement rire quand je vois le grand hypocrite Christian Prudhomme jouer la vierge effarouchée, lui qui a certainement couvert aussi le dopage. Il faut bien rappeler qu'ASO est une entreprise dont le seul but est de faire des bénéfices. Quant aux sponsors, leurs marques ont été vues par toute la planète, ce qu'ils recherchaient.
    Bref, toute une belle bande d'hypocrites : tout le monde sait que les coureurs sont dopés à bloc.

  • bijouxbandit,

    Il a fallu plus de courage aux coureurs de l'US Postal et aux autres pour se présenter et dire la vérité. Ce n'est pas évident de reconnaître ses erreurs et d'accepter sa sanction. Mais c'est ce que ces coureurs ont fait, et ils l'ont fait pour le bien de leur sport et pour les jeunes cyclistes qui espèrent atteindre leurs rêves sans jamais avoir recours à des pratiques ou des produits dopants." Qu'à ce calculateur de vérité ....Orgueilleux ... faux et manipulateur...

Lire la suite des opinions (22)

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •