En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Sylvain Chavanel, ici aux côtés de son sélectionneur, Laurent Jalabert
 

Avec deux coureurs dans le Top 20 des Championnats du monde (Chavanel 15e et Roy 18e), la France peine à exister sur les contre-la-montre de très haut niveau. Et pourtant, les Français sont à leur place. Analyse.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC Sport

Newsletter RMC Sport

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • ABC59
    ABC59     

    Les absents étaient nombreux après les JO pour diverses raisons : Cancellara, Wigins, Froome,... Dommage pour l'intérêt du championnat... Je n'ai pas trouve le parcours digne d'un championnat du monde, rendu glissant à cause de la pluie... J'ai nettement préfère le parcours des JO de Londres nettement mieux trace et sécurisé, avec un public exceptionnel en nombre tout au long du parcours... Par contre, à Valkenburg, le public était peu nombreux, composé de beaucoup d'Allemands venus soutenir Tony Martin, vainqueur logique de cette épreuve...

Votre réponse
Postez un commentaire