En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le Tour encore éclaboussé par le dopage
 

Depuis le début des années 1990 et l’arrivée de l’EPO dans le peloton, le Tour de France a vu défiler bien malgré lui de nombreux coureurs rattrapés par la patrouille. Tour d’horizon des tricheurs qui ont terni l’image de la Grande Boucle.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC Sport

Newsletter RMC Sport

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • slayer.ff
    slayer.ff     

    les pires pour moi sont : 1 les labos qui cherchent et trouvent sans arrêt des nouveaux produits dopant avant même qu'ils servent pour des malades ils sont déjà sur le marché du dopage, un comble! 2 les autorités que ce soit les fédés (espagnoles tout le temps mais les affaires Longo et autres montrent qu nous ne sommes pas très intransigeant non plus) qui protègent systématiquement leurs coureurs l' UCI qui copine sans arrêt avec les coureurs important(armstrong/indurain et contador notamment) et autres et 3 tous ces médecins verreux qui produisent des ordonnances à fusion pour des faux motifs et aident donc à couvrir des coureurs également... bref c'était un beau sport qui luttait contre le dopage mais c'est devenu une vrai farce où tout le monde sait que tous les coureurs qui sont devant sont chargés comme des ânes! on devrait l'enlever des sports olympiques...

  • SEP12
    SEP12     

    Ca me fait rire de voir les produits dopant à usage thérapeutique. La salbutamol par exemple. Le Cyclisùme est le sport dans lequels il y a le plus d'asmatique (salbutamol)

Votre réponse
Postez un commentaire