En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Procès Puerto : Manzano, le cycliste qui "ne voulait pas mourir"

Poches de sang saisies chez le docteur Fuentes par la Guardia Civil espagnole
Poches de sang saisies chez le docteur Fuentes par la Guardia Civil espagnole - © DR

Jesus Manzano, ancien coureur de l'équipe espagnole Kelme entre 2000 et 2003, raconte un système de dopage rôdé, où la peur d'être dénigré puis jeté à la porte constitue le meilleur allié du silence généralisé.

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
2 opinions
  • bijouxbandit,

    Un monde construit dans la contrainte et grâce à de multiples complicités. Trop longtemps ils ont pu faire jouer leurs relations, utiliser des réseaux, bénéficier de protections en haut lieu sans
    qu’aujourd’hui on ne puisse établir une liste des responsables de ce fiasco et de cette crise qui menace l’avenir du cyclisme.les brebis galeuses, ceux qui ont trempé dans les affaires et sali le cyclisme : les dopés récidivistes, les directeurs sportifs minables et foireux, les managers voyous, les médecins véreux, les financiers complices et les dirigeants corrompus.

  • Bamboula,

    De mieux en mieux, je crois qu'on atteindra jamais le font de cette escroquerie mondiale qu'est devenue le "sport".

    David.

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •