En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Ivan Basso
 

Ivan Basso a remporté dimanche un Tour d’Italie passionnant. Il s’agit de la deuxième victoire pour le repenti italien, offrant ainsi un rayon de soleil à un cyclisme qui jongle entre problème de dopage et absence de relève.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC Sport

Newsletter RMC Sport

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Micvaga
    Micvaga     

    Je ne reviendrai pas sur cet article qui a parfaitement résumé ce Giro 2010. Je reviendrai plutôt sur le fait que votre station qui consacre énormément d'heures d'antenne au sport et qui donne par ailleurs les arrivées du Tour de France en direct, n'a donné lors de ses flahs aucune info sur les arrivées d'étape du Giro, du moins lorsque j'avais plaisir à vous écouter. Je pensais même qu'il y avait une volonté de ne pas communiquer ces résultats pour ne pas faire de publicité pour un sport noirci par les affaires de dopage. Mais ne soyons pas dupe, le cyclisme est placé en 1ère ligne, mais ce sont tous les sports de haut niveau où les enjeux financiers sont importants qui sont touchés par des affaires malsaines, et non seulement par le dopage. Et puis, pour finir, et sans me faire l'avocat du cyclisme, il n'y a que ceux qui n'ont jamais fait quelques sorties à vélo pour penser qu'il suffit de prendre des produits pharmaceutiques pour gagner des courses. N'oublions pas que pour devenir un champion cycliste, il ne faut pas seulement être doué, mais il faut avaler de nombreux kilomètres de bitume à l'entraînement (plus de 80% c'est du travail et pas autre chose). D'ailleurs, tous les sportifs de haut niveau ne serait pas arrivé à leur niveau sans une énorme quantité de travail et une énorme envie de se surpasser.

    Michel (Micvaga), un fidèle de RMC.

Votre réponse
Postez un commentaire