En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La FIG jure n'avoir « jamais voulu virer l’AFLD » des Mondiaux à Montpellier
 

Après l'annulation surprise des contrôles antidopage lors du dernier jour des Mondiaux, dimanche à Montpellier, la Fédération internationale de gymnastique s'explique et dément toute ingérence. Mais reconnait les pressions de certaines nations.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC Sport

Newsletter RMC Sport

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • riverain
    riverain     

    ILs sont drôles ceux-là ! Des contrôles prioritaires pour plus tard, n'importe quoi. Là c'est sûr que s'il y a avait qqch à trouver, on ne le trouvera plus. ET le président qui nous dit qu'on a l'esprit mal tourné. Bah voyons, c'est vrai que le dopage n'existe pas dans le sport. J'ose espérer (bêtement ?) qu'il ne concerne qu'une minorité, mais des affaires comme celles-ci sont un petit peu étrange. Mais non, je dois voir le mal partout

Votre réponse
Postez un commentaire