En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Jean-Luc Roy, consultant RMC Sport
 

Trois semaines avant la Turquie, Jean-Luc Roy revient sur le Grand Prix de Chine. Un GP au scénario haletant qui relance quelque peu le championnat, gràce à la victoire d'Hamilton sur Vettel.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC Sport

Newsletter RMC Sport

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • indy500
    indy500     

    concernant le spectacle , c'est simple . on supprime tous les grands prix se deroulant à 10h00 du matin , dans des pays ou la paye quotidienne est de un bol de riz . on revient en europe de l'ouest et en amerique du nord . aussi , on fait en sorte que la chaine détentrice des droit parle plus de F1 que de fotebaballe . à l'epoque de la grande CINQ nous avions 6 pilotes français . TF MOINS a réduit 0 pilote grace à sa sous médiatisation .

  • BenjaminLeca
    BenjaminLeca     

    Bonjour Jean-Luc, j'aimerai réagir sur votre article.
    Sur les sites de sport que je consulte, je trouve que bon nombres d'experts se réjouissent du spectacle offert en terme de dépassements, de batailles entre pilotes... mais je trouve cela un peu hypocrite.
    Depuis l'ère Ferrari et la domination Schumacher, la FIA a mis en place bon nombre de règle afin de redonner du spectacle à la F1 ( intégration du KERS, qualification sur 1 tour, puis en 3 séances, suppression des ravitaillement en carburant, pneus durs et tendres obligatoire etc ) et en même temps a durci le règlement pour la sécurité des pilotes ce qui, au vu de tout les accidents qui peuvent se produire chaque weekend de Grand Prix, est fort logique.
    Après avoir vu le GP de Chine, j'ai eu l'impression qu'il n'était jamais aussi facile de dépasser avec les aides dont les pilotes disposent dans leur monoplace ( KERS, aileron mobile ), le nouveau règlement ( un pilote ne peut pas se défendre avec l'aileron mobile s'il n'est pas à moins de 1 seconde derrière un autre pilote, les pneus Pirelli qui jouent un rôle majeur dans la lutte au classement cette saison ), trop facilités les dépassement n'enlève t il pas toute la classe?
    Pour le pilote, au vu des règlements strict en cas d'accidents ( voir GP de Malaisie entre Hamilton-Alonso et la pénalité qui a suivi ) dans les têtes, ça peut jouer : entre assurer une place dans les points ou tenter un dépassement et créer l'accident pour ensuite être rétrograder dans le classement et perdre des points. N'est-ce pas un cercle vicieux?Comment redonner du spectacle à la F1 si la FIA s'amuse à changer les règles chaque saisons?
    Sinon la Chine c'était sympa quand même.

Votre réponse
Postez un commentaire