En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Abidal défend Thierry Henry
 

Face aux difficultés actuelles de Thierry Henry au FC Barcelone, Eric Abidal prend la défense de son coéquipier.

Inscrivez-vous à la Newsletter Football

Newsletter Football

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Barça 74
    Barça 74     

    Observateur du jeu et de l'actualité de ce club, je ne reviendrai pas sur les propos d'éric Abidal qui n'engage que lui. Vieux rêve du président Laporta, la venue de titi Henry au Barça avait provoqué beaucoup d'espoir et d'attente de maintenir, de renforcer le niveau de jeu de l'équipe catalane qui avait vu son capital confiance et sa capacité à gagner s'éroder sérieusement la saison dernière. Battue en finale de Coupe Intercontinentale, éliminée par Liverpool en huitième de finale de Champion's,sortie en demie finale de la Copa del Rey par Getafe au terme d'un aller-retour de dingues et sacrilège!laissant s'echapper inexorablement une Liga au profit du Réal Madrid après avoir comptée 11 points d'avance.Cette fin de saison 2006-2007 annonçait déjà le début de la fin pour cette équipe et surtout ses cadres (Ronnie, Déco, Etoo,)et de leur entraineur Rijkaard incapable pour beaucoup de trouver des solutions à la crise des blessures, des aléas de gestion d'un groupe en proie au doute et aux difficultés personnels des uns et des autres.Gestions des égos de ces grands enfants stars, rappelons que Etoo s'était montré dubitatif sur la venue d'un deuxième avant-centre de classe mondiale comme Henry.
    Alors la Catalogne pleure le jeu perdu du Barça,et fustige son manque de travail(physique,tactique...)et la réelle implication de ses cadres grassement payés.
    Alors au pays des Divas ce que l'on reproche le plus à Thierry Henry c'est non pas de ne plus être le Henry de Arsenal que nous espérions tous(choix tactico-tactique de l'entraineur oblige) mais tout simplement de ne pas s'impliquer et de ne pas mouiller le maillot pour l'équipe.

Votre réponse
Postez un commentaire