En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Eric Cantona
 

L’ancien numéro 7 de Manchester United, Eric Cantona s’est une nouvelle fois moqué du sélectionneur de l’équipe de France, Raymond Domenech.

Inscrivez-vous à la Newsletter Football

Newsletter Football

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

37 opinions
  • Tancrède*
    Tancrède*     

    ... Maradona. Ces joueurs étaient à genoux devant lui. On allait voir ce que l'on allait voir. Platini : élimination navrante dès le premier tour de l'Euro 92, une expression de jeu lamentable.

    Le charisme du sélectionneur ? Rien à faire si ce n'est par le charisme des joueurs. Ce sont eux, toujours, qui font les résultats d'une sélection.

    On en revient toujours au même constat : cette génération, pour l'instant, n'a pas l'envergure au niveau international. Et si la gagne un jour, ça ne vient pas du jour au lendemain. Domenech n'y peut rien. Ni un autre. C'est le problème d'un Deschamps à Marseille par exemple.

  • Tancrède*
    Tancrède*     

    Ridicule de ne pas admettre que le sélectionneur responsable de la présence de Zidane (que l'on ne remercie pas) et Makelele c'est Domenech lui-même. Cela, on lui doit à lui ! C'est pour ça que Domenech n'est pas dissociable de Zidane dans le mérite si on suit ton sentiment.

    Bon, Cantona... Pas un des grands comédiens, des grands peintres, des grands joueurs ; par contre une grande gueule, bravo.

    Il cultive cette image-là, avec sa barbe de sage grec et son regard sombre de corbeau au-dessus de ceux qui agonisent. Ah, le personnage d'opérette de boulevard !

    Du pain béni pour un média ou une marque de vêtements en matière plastique. Une tête d'affiche pour le business sans scrupule avec des slips probablement siglés Ché Guévara, va.

  • Tancrède*
    Tancrède*     

    Quel est le lien avec Besson ? Tu peux développer s'il te plaît ? Je sais que tu marches sur un fil fragile là, mais veux-tu bien mettre un pied dessus pour voir ? Attention, ça glisse et ça casse un fil.

  • Tancrède*
    Tancrède*     

    ... que Cantona ne s'est jamais affiché vraiment comme footballeur. D'ailleurs, est-on sûr qu'il réagit en tant qu'ancien footballeur ? Ou bien en tant que peintre, ou comédien, ou bien bouliste ?
    Quel que soit le registre, il donne toujours un postillon de morale. Un artiste, un incompris ? Larqué et Fernandez sont-ils aussi des artistes et des incompris ? Quel curieux mélange. Dugarry, Larqué, Fernandez, Cantona... Quatre personnages dans un même sac, quatre trajectoires aux zones d'ombre interminables... Quatre aigreurs sinueuses longeant encore les parois des stades...

  • Tancrède*
    Tancrède*     

    Cela fait 4 ans qu'une grosse bande de "supports-bières", entraînée par un staff RMC et ses capitaines Larqué et Fernandez, s'ingénie à vouloir faire virer Domenech. 4 ans d'inefficacité !!! Pas un pouce de résultat, pas l'ombre d'une menace, pas l'épaisseur d'une épée de Damoclès sur l'échine du sélectionneur !!!

    Des résultats merde !!! Virez-nous ces incapables !!!

  • Tancrède*
    Tancrède*     

    ... Domenech officie pour le football. Cantona donnera un jour son avis sur l'équipe de France de Coupe Davis. Attention, c'est pour bientôt !

  • Tancrède*
    Tancrède*     

    Un tel pactole (peu de chose en réalité dans ce milieu) pour l'ennemi public numéro 1 de Larqué et Dugarry...

    Ah la meute n'en peut plus !!!

  • Tancrède*
    Tancrède*     

    Quelle ténacité... Quand on sait qu'il ira au bout de son contrat...

    Et d'ailleurs, la morale ne veut elle pas qu'une parole donnée soit respectée ? Qu'un contrat signé soit un engagement tenu ?

    C'est vrai que dans ce football où la parole est une parole en l'air... Enfin, on a une fédération qui respecte ses engagements vis-à-vis d'un salarié, c'est bien.

  • Tancrède*
    Tancrède*     

    Un entraîneur de L2 n'aurait pas les compétences pour entraîner en L1, une sélection ? Une sélection ce n'est plus du foot ? Ou bien en L2 ce n'est pas complètement du foot ?

    Et puis s'appuyer sur un avis des supporter de MU, c'est crédible ? Joueur du siècle pour des supporters anglais, ça ne veut pas dire joueur du siècle. Ca ne veut même pas dire joueur de la décennie. Cantona ne s'est jamais imposé en France comme un international indiscutable. Ce n'était pas un patron du championnat, pas une valeur sûre ni incontestable.

    D'ailleurs, il a dû s'exporter dans un championnat assez faible à l'époque pour devenir une vedette médiatique en France. Cela ne l'a pas assuré de produire des performances indiscutable en EDF. Et il n'y a rien gagné.

    Le passé d'un individu ne le qualifie pas d'avantage pour porter un jugement sur Domenech. Mais par contre, ces collègues d'autres sélections importantes qui eux sont en activités et sont ses adversaires lui rendent hommage.

    N'oublions pas une chose : ce sont les joueurs qui font le sélectionneur. C'est une génération médiocre qui a sonné le glas d'Henri Michel par exemple.

    Aujourd'hui, le malheur du sélectionneur ce sont les noms ronflants des clubs fréquentés par les internationaux. On s'imagine que les joueurs qui ont une place dans leur club sont forcément des joueurs de niveau mondial. Or, ce n'est pas vrai. Leurs prestations sur le terrain le prouve sèchement.

    Un sélectionneur qui voit ses joueurs 5 fois par an ne peut pas grand chose. Si les joueurs ne se mettent pas au niveau exigé par le contexte international...

    Il y a des centaines de choses à dire qui contredisent les "analyses" anti-Domenech. Des dizaines de choses vraies, de détails, de circonstances qui font qu'en réalité les résultats de l'EDF ne sont pas imputables en priorité au sélectionneur. Une infinité d'éléments sont à prendre en compte et permettent de dire qu'un autre n'aurait pas de meilleurs résultats. Parce que le gros boulot d'un sélectionneur c'est de choisir les sélectionnés, et qu'avec un autre entraîneur les noms sur la liste seraient à peu de chose près les mêmes.

    Et puis, pour conclure : un sélectionneur ne peut pas faire un travail d'entraîneur. Prétendre le contraire c'est simplement vouloir se payer la tête du gars en place. C'est malhonnête.

  • Tancrède*
    Tancrède*     

    ...c'est décevant. Qu'il se mette au diapason des mesquineries de Dugarry et de Larqué n'est pas ce qu'il aura fait de mieux pour le football.

    On pouvait attendre plus de recul de sa part, lui qui aime tant s'afficher en décalage des idioties partagées du monde du football.

    Bon, et bien cela va conforter les frustrés de leur quotidien dans leur suivisme. Cantona qui fait hommage aux moutons de Panurge, c'est bien le scoop de la semaine.

    Ca valait bien un article de RMC.

Lire la suite des opinions (37)

Votre réponse
Postez un commentaire