En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Daniel Riolo
 

Daniel Riolo revient sur la deuxième journée de Ligue 1 qui a vu les premiers pas de Neymar avec le PSG, la victoire de l'OL et l'OM et l'étrange gestion de Bielsa.

Inscrivez-vous à la Newsletter Football

Newsletter Football

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • H-inho_Lopez
    H-inho_Lopez     

    Avez-vous vu M. Riolo la conférence de Bielsa? La deuxième partie est énorme! A raconter dans l'after, et en tant que supporter lillois et fan de foot, quel plaisir de l'écouter!
    https://www.losc.fr/actualites-foot-lille/la-conf-%C3%A0-revoir-ici

  • H-inho_Lopez
    H-inho_Lopez     

    Avez-vous vu M. Riolo la conférence de Bielsa? La deuxième partie est énorme! A raconter dans l'after, et en tant que supporter lillois et fan de foot, quel plaisir de l'écouter!
    https://www.losc.fr/actualites-foot-lille/la-conf-%C3%A0-revoir-ici

  • Myozotyss
    Myozotyss     

    Un très grand potentiel ce PSG quand les "une-deux" et autres enchaînements finiront dans les pieds quand les joueurs auront trouvé les automatismes. Un match très plaisant à regarder quand le PSG était dans l'état d'esprit d'attaquer. Mais ce que cela peut être frustrant de voir la défense et le milieu de terrain jouer à la baballe, heureusement que des recrues comme Alves et Neymar viennent apporter de la verticalité et se projettent vers l'avant, on voit à ce niveau qu'ils ont connu les plus grands clubs.

    Parlons-en d'ailleurs du gratin européen puisque le PSG veut en faire partie, leurs joueurs sont constamment tournés vers le but adverse et la passe en retrait n'est qu'en cas de dernier recours.

    Au PSG j'ai l'impression que c'est l'inverse, les gars quand ils lèvent la tête regardent en prio vers l'arrière. Le PSG à ce niveau-là est affolant, et après on nous sort des belles stats comme quoi le PSG réalise tant de passe dans le match, que Verrati et Motta ont un taux de passes réussies tellement élevé et que ce sont des très grands joueurs mais forcément les gars passent leur match à faire un taureau au milieu de terrain.

    Parfois on voit Verrati recevoir la balle au milieu, le premier Guingampais est à 10m devant lui, il ballait un coup du regard devant lui, à l'arret, il ne prend pas un seul des mètres qu'on lui laisse, il se tourne et passe en retrait, la vache et deux minutes plus tard tu as Neymar qui en a trois sur le dos et qui avance de 30m. D'ailleurs si c'est pas triste de voir Neymar gagner 20m et lacher la balle à un coéquipier qui va la repasser en arrière en première intention pour que la balle revienne à son point de départ.

Votre réponse
Postez un commentaire