En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Lionel Messi

La soirée aurait pu être cauchemardesque. Commencée par un but précoce d'Ibarra, elle s'est pourtant achevée avec brio pour l'Argentine, dominatrice 3 à 1 d'une sélection équatorienne volontaire mais limitée. Portée par un Messi ingérable, auteur d'un triplé magnifique, l'Albiceleste d'un Jorge Sampaoli toujours plus contesté pour ses choix offensifs, verra la Russie et la Coupe du Monde en juin prochain, a contrario du Chili. Le travail commence maintenant 

 Refresh dans 60 sec
 Actualisation auto