En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Escalettes : « L’UEFA nous met le couteau sous la gorge »

A l'issue d'un séminaire qui a réuni mardi les représentants des villes et des clubs susceptibles de participer à la candidature française à l’Euro 2016, Jean-Pierre Escalettes, le président de la Fédération française de football, a rappelé l’urgence de la situation.

Inscrivez-vous à la Newsletter Football

Newsletter Football

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • 22 les v'la
    22 les v'la     

    Pourquoi construire des grands stades ou en agrandir d'autres qui ne seront remplis que rarement? Réponse : pour satisfaire l'égo de certains. Idem pour un circuit de F1 qui ne servira qu'une semaine ou deux par an.

  • kurik
    kurik     

    Tu loues les élus légaux, mais ne sont-ils pas la première raison de ses fiasco ?
    De leur piédestal quels sont leurs intérêts ? Se faire réélire !! Surement le premier boulet dans le jeu de quille !!!

  • A JAMAIS LES 1ERS
    A JAMAIS LES 1ERS     

    C'est sûr que pour la France, passer de la préhistoire à l'ère moderne au niveau des stades.....ça va pas être facile.

    Mais justement allons-y.

    Et commençons par le début: Marseille doit avoir un stade digne de son club!

    A l'origine, Marseille devait avoir un grand stade moderne, mais on aurait pas pu faire la Stade de France alors il a fallu prendre au vélodrome pour faire cette bouze qui n'est même pas rentable.

    A la base c'était 2 stade de 57000 places: 1 à Paris et 1 à Marseille.....mais comme d'habitude, dans ce pays jacobin, il faut toujours TOUT à Paris...même quand il y a déjà tout!

    Pour que ce pays se modrnise enfin à tous les niveaux il faudrait d'abord en finir avec ce centralisme jacobin!

  • Xénon.
    Xénon.     

    La lenteur français, ce n'est malheureusement pas que les instances. Ce sont toutes ces associations à la noix qui se croyent intéressantes et intelligentes et qui dépose des recours pour un oui ou pour un nom. Cela s'est vu à Lille, Lyon et malheureusement cela risque de se passer ailleur. C'est notre pays qui est malade. Cela ne sert plus à rien d'aller vôter puisque nos représentant légaux, régulièrement et démocratiquemet élus, peuvent être mis en difficulté dans leurs projet par une poignée d'opposant regroupé en association qui peuvent par des recours en justice retarder de deux ou trois ans un projet même excellent.
    Il est là le problème.

  • Zhane
    Zhane     

    tout va doucement avec les instances françaises. c'est ça qui gène pour la construction de nouveaux stades !

Votre réponse
Postez un commentaire