En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Furiani, une cicatrice toujours béante
 

Le 5 mai 1992, une tribune du stade de Furiani à Bastia s’effondrait, faisant 18 morts et 2350 blessures. Vingt ans plus tard, la plus grande tragédie de l’histoire du football français reste présente dans tous les esprits.

Inscrivez-vous à la Newsletter Football

Newsletter Football

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire