En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La Tunisie veut gagner une 2e CAN, après celle de 2004
 

Marquée il y a un an par la « révolution de Jasmin » et le départ du pouvoir de Ben Ali, la Tunisie a depuis retrouvé sa liberté. Un moment d’histoire auquel la sélection nationale, qui affronte le Niger ce vendredi (17h), aimerait participer à sa manière en remportant la Coupe d’Afrique des nations.

Inscrivez-vous à la Newsletter Football

Newsletter Football

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Tunizia
    Tunizia     

    Je confirme :

    .... Cher journalistes (Alexandre et Samuel) : Merci pour votre article, seulement revoyez vos notes, « manifestations et d’affrontements entre les révolutionnaires et l’armée » : L’armée n’as jamais affrontée les révolutionnaires bien au contraire, c’est plutôt la Police et les Mélisses du régime. Merci

  • démoctatie
    démoctatie     

    Un pouvoir islmatique ne veut pas dire forcément radicale si en amérique un gouverneur fait partie du partie évangelical (partie chrétien ) personne ne s offusque donc inutile de créé des polémiques soyez plutot heureux pour la tunisie qui est un pays musulman démocratique et oui dans l islam il i a du bon!! ET VIVE LA FRANCE ET VIVE LA TUNISIE!!

  • Ksofien
    Ksofien     

    ....

    Cher journalistes (Alexandre et Samuel) : Merci pour votre article, seulement revoyez vos notes, « manifestations et d’affrontements entre les révolutionnaires et l’armée » : L’armée n’as jamais affrontée les révolutionnaires bien au contraire, c’est plutôt la Police et les Mélisses du régime. Merci

  • Rafik86
    Rafik86     

    "... d’affrontements entre les révolutionnaires et l’armée,..."

    il n'y a pas eu d'affrontements avec l'armée, au contraire, l'armée s'est placé du coté du peuple contre les milices de Ben Ali.

    Merci

Votre réponse
Postez un commentaire