En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Marc Planus
 

Le défenseur girondin revient sur le manque d’efficacité offensive du vice-champion de France.

Inscrivez-vous à la Newsletter Football

Newsletter Football

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • N2N233
    N2N233     

    Bordeaux compte beaucoup de joueurs attaquants ou offensifs(encore heureux au regard des joutes de coupe d'europe qui l'attendent).Il faut qu'un jour ce beau monde marque enfin les buts que l'on est en droit d'attendre d'un tel effectif.Puisse Blanc trouver la bonne mixture avant les grandes échéances. Alors vite des résultats probants. Ce ne sont pas les deux victoires à domicile (deux fois 2 à 1)acquises péniblement contre des seconds couteaux qui nous feront nous pâmer. Pour le moment il n'y a pas de quoi etre inquiet ni pavoiser...

  • Jhu78
    Jhu78     

    A en juger de ce que j'ai vu au Parc, c'est clair que offensivement, hormis 2-3 actions chaudes et malgré le fait que c'etait chaud pour Paris sur la fin, il manque quelquechose à Bordeaux, le ptit truc en + qui fait qu'une equipe fait peur offensivement.
    Au Parc, j'ai vu un festival de passe latéral pendant un moment du coté Bordelais. Alors oui il maitrise techniquement...mais offensivement il vous manque quelquechose...Si vous reglez le problème, vous pouvez jouez le titre à coup sur.

  • Kop 1 des Girondins
    Kop 1 des Girondins     

    Oui, et il st temps de le faire. Ralentir le jeu comme l'a fait Ramé après 22 mn de jeu c'est suicidaire et ce serait mortel devant de grosses cylindrées. Après, l'équipe a complétement déjoué. Lui même s'est mis en difficulté tout seul en retardant ses relances (ce qui n'est déja pas son point fort). Non je pense qu'il faut rapidement régler ce problème en attaque, les très grosses échéances arrivent et ce dès le 13 septembre avec l'arrivée de Marseille et dans la foulée le début de la ligue des champions. Il ne reste plus beaucoup de temps pour régler les bombardes.
    Au travail les petits gars, nous avons confiance en vous. La route est longue, les victoires n'en seront que plus belles.

Votre réponse
Postez un commentaire