En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Triaud : « A Munich, les joueurs ont été intelligents »

Mis à jour le
Jean-Louis Triaud
 

Le président bordelais a évoqué la bonne passe de son équipe chez Luis Attaque. Et explique les raisons du succès bordelais.

Inscrivez-vous à la Newsletter Football

Newsletter Football

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Xénon.
    Xénon.     

    A Bordeaux nous avons la chance d'avoir deux grands présidents. L'un est entraineur et l'autre Président.
    Pour l'entraineur nous le disons assez souvent, c'est aussi un magicien et un sorcier il a complétement transformé une bonne équipe en machine à gagner. Nous savons et saurons toujours à Bordeaux ce que nous lui devons.
    Pour le Président nous le disons peut être moins souvent, mais lui aussi est grand. Dire non à Wenger et conserver Chamack pour cette ligue des champions c'est peut être surement aussi l'une des raisons de cette qualification prématurée pour les 8° de ligue des champiuons. Certains pour cela le traitaient de fou et d'incompètant de refuser les 7 millions d'Arsenal pour un joueur en fin de contrat.
    Qui c'est le couillon aujourd'hui, certainement pas Jean Louis.
    Le parcours en ligue des champions raportera certainement beaucoup plus à Bordeaux que le pourboire d'Arsène.
    Merci Monsieur Triaud pour tout y compris votre analyse sur le fonctionnement de la ligue.
    Monsieur Claude Bez peut et doit être fiert de son digne successeur.

Votre réponse
Postez un commentaire