En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Ronael Pierre-Gabriel (Saint-Etienne)
 

Une étude scientifique réalisée par une université écossaise démontre que le jeu de tête au foot peut avoir un impact significatif sur les fonctions de la mémoire et du cerveau.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • DireToutHaut
    DireToutHaut      

    Inutile de les interdire, il n'y a déjà plus grand chose à sauver...

  • DireToutHaut
    DireToutHaut      

    Inutile de les interdire, il n'y a déjà plus grand chose à sauver...

Votre réponse
Postez un commentaire