Hazard n’est pas prophète en son plat pays

4 opinions
- +

Brillant avec Lille, la star belge ne s’est pas encore imposée avec sa sélection nationale. Chez les Diables Rouges, il est toujours un diamant brut qui doit augmenter sa charge de travail pour séduire son sélectionneur, Georges Leekens.

Eden Hazard

Eden Hazard

C’est à croire que sa réputation ne le précède pas quand il franchit la frontière. Sur le court chemin qui le mène de Lille à Bruxelles, Eden Hazard perd son statut. De l’un des meilleurs joueurs de Ligue 1, il devient un simple remplaçant en Belgique. A 20 ans, le milieu offensif du LOSC compte 19 sélections, dont 10 seulement comme titulaire, et n’a marqué aucun but. Le week-end dernier, il a dû se contenter de regarder depuis le banc de touche ses coéquipiers s’imposer en Autriche (0-2) avant d’entrer en jeu à 25 minutes de la fin contre l’Azerbaïdjan (4-1) et de signer une passe décisive.

« C’est un diamant, un garçon jeune, une des stars de notre équipe, reconnaît le sélectionneur belge Georges Leekens, qui note des progrès dans son investissement. A un certain moment, il n’avait pas trop respecté les règles de travail à l’entraînement. Ce n’était pas son point fort. Ces derniers temps, il est bien dans le groupe. » Mais ce n’est pas encore suffisant pour en faire le joueur majeur des Diables Rouges. Nacer Chedli (Twente) ou Moussa Dembélé (Fulham) lui sont préférés. Notamment parce qu’ils sont plus à l’écoute du collectif et qu’ils rechignent moins aux tâches défensives.

Leekens : « Avec Eden, j’ai mis les points sur les i »

« Georges Leekens lui reproche toujours la même chose, ne pas se faire suffisamment violence », explique l’ancien international belge de Monaco Philippe Léonard. « J’aime le joueur, le style Eden Hazard, rétorque le sélectionneur. Celui qui n’aime pas, c’est un imbécile. J’ai mis les points sur les i avec Eden en début de saison. C’est à lui de progresser encore. Sa marge de progression est énorme. On demande toujours un petit peu plus aux joueurs doués. » Le petit prince du Nord ne l’est pas encore en son royaume. Malgré ses exploits en Ligue 1 ou les intérêts des plus grands clubs européens à son égard.

LP
Les cotes des prochains matchs avec PMU.fr
Ligue 1 - 35e journée
25/04
20:30
Nantes 3,05 2,95 2,3 Marseille Je parie
26/04
17:00
Ajaccio 8 4 1,36 Monaco Je parie
26/04
20:00
Evian TG 3,35 3,1 2,05 St-Etienne Je parie
26/04
20:00
Guingamp 1,9 3,15 3,8 Valenciennes Je parie
26/04
20:00
Montpellier 2,05 3,15 3,35 Toulouse Je parie
26/04
20:00
Nice 1,9 3,1 3,9 Reims Je parie