L’Irlande sur le toit de l’Europe

2 opinions
- +

Twickenham accueille ce samedi (18h) une finale de Coupe d’Europe 100% irlandaise entre les provinces du Leinster et de l’Ulster. Si le premier est favori, c’est tout le rugby du Trèfle qui sortira vainqueur de ce duel entre vieilles connaissances....

Finale 100% irlandaise entre l'Ulster et le Leinster

Finale 100% irlandaise entre l'Ulster et le Leinster

Quel que soit le vainqueur de la 17e édition de la Coupe d’Europe, samedi à Twickenham, l’Irlande sera à la fête. Pour la première fois depuis 1996, les deux finalistes fleurent bon le Trèfle. Entre les Dublinois du Leinster, tenants du titre, et l’Ulster de Belfast, le pré londonien vibrera pour les provinces de la Ligue Celtique. Dans ce face-à-face 100% irlandais, l’équipe entraînée par Joe Schmidt est favorite. Le Leinster ne compte que trois défaites cette saison, aucune en Coupe d’Europe et disputera le 26 mai à Dublin, la finale de la Ligue Celtique face aux Gallois des Ospreys. Des statistiques qui font de la province sud-irlandaise la meilleure formation du continent. Défait 15-19 en demi-finale, Clermont en sait quelque chose.
En cas de succès samedi soir, le Leinster décrocherait sa troisième couronne, après celles de 2011 et 2009, et reviendrait à une victoire de Toulouse, équipe européenne la plus titrée (4). Et il suffirait d’un essai du génial centre Brian O’Driscoll pour revenir à hauteur du record d’essais en H Cup de Vincent Clerc (32).

L’Irlande aura quatre représentants la saison prochaine

Face à ce poids lourd du rugby européen, l’Ulster tentera de créer la surprise. L’équipe de Brian McLaughlin, qui quittera la province à l’issue de la finale, a obtenu le scalp du Munster en quarts de finale et d’Edimbourg, tombeur de Toulouse, en demies. Les Bleu et Blanc, dont le seul titre remonte à 1999 (21-6 face à Colomiers) se présentent comme le club qui monte.
Quarts de finaliste l’an dernier, les Irlandais du Nord sont cette fois à 80 minutes du sacre. L’Ulster s’appuiera sur son armada sud-africaine, les Pienaar, Terblanche, Wannenburg, Diack, Muller. Mais que la couronne rejoigne Dublin ou Belfast, l’Irlande repartira de Twickenham comblée. Grâce à ses bons résultats, le Trèfle aura quatre représentants en Coupe d’Europe la saison prochaine.

1996 Toulouse (FRA)
1997 Brive (FRA)
1998 Bath (ANG)
1999 Ulster (IRL)
2000 Northampton (ANG)
2001 Leicester (ANG)
2002 Leicester (ANG)
2003 Toulouse (FRA)
2004 London Wasps (ANG)
2005 Toulouse (FRA)
2006 Munster (IRL)
2007 London Wasps (ANG)
2008 Munster (IRL)
2009 Leinster (IRL)
2010 Toulouse (FRA)
2011 Leinster (IRL)

Louis Chenaille