PHM par la (très) grande porte

7 opinions
- +

Héroïque après un nouveau match en cinq sets, le Français Paul-Henri Mathieu s’est incliné face à l’Espagnol Marcel Granollers au 3e tour de Roland-Garros. Mais personne n’oubliera le tournoi réalisé par le miraculé du tennis français.


La France a toujours aimé les beaux perdants. Samedi, au 3e tour de Roland-Garros, elle en a trouvé un fabuleux. Héroïque même. Battu par l’Espagnol Marcel Granollers, Paul-Henri Mathieu est encore allé au bout de lui-même. Comme au tour précédent face à Isner, PHM le miraculé a poussé son adversaire jusqu’au 5e set. Mais après 5h41 de jeu face à l’Américain, cette nouvelle coriace opposition était de trop et ça, l’intéressé le sait : « Aujourd’hui, j’ai donné tout ce que j’avais, malheureusement, j’ai manqué un petit peu de fraicheur, confie PHM. On ne va pas refaire l’histoire.» On craint d’ailleurs le pire lorsque le Strasbourgeois perd les deux premières manches (6-4, 6-4). Entre ses jambes lourdes et le souvenir encore récent d’une grave blessure qui l’a tenu éloigné des courts durant près de 15 mois et qui faillit bien ruiner sa carrière, l’aventure semble toucher presque logiquement à son terme. C’est mal connaître le mental de l’intéressé.

 

Fin du conte de fées

Incroyable vainqueur du 3e set (6-1), le Français se rebiffe. Et enflamme Paris. Serait-il « Mister miracle » ? Après Isner, Granollers subit de plein fouet l’ouragan Mathieu qui s’empare ensuite du 4e set pour remettre les compteurs à zéro. C’est à croire que cet homme-là aime revenir de l’enfer. Mais de conte de fées, il n’y aura pas. Le 5e set est celui de trop et l’Espagnol profite de la défaillance physique de PHM pour composter son billet pour les 8e de finale. Qu’importe. Ces 3 heures et 56 minutes de jeu ont largement mérité l’ovation du public. « Ça m’a vraiment fait chaud au cœur d’avoir tout le public derrière moi, lâche Mathieu. Ça m’a presque fait oublier ma défaite. Je devais me persuader que j’avais vraiment perdu. »

Aurélien Brossier avec FC, ES et GQ