Gomis dans le viseur de la justice

5 opinions
- +

L’attaquant de l’Olympique Lyonnais a formellement démenti ce mercredi avoir pris part à un viol en réunion et avoir passé la nuit de mardi à mercredi en garde à vue. Il fait malgré tout l’objet d’une enquête et a été placé en garde à vue.

Bafétimbi Gomis

Bafétimbi Gomis

Lyon et Bafétimbi Gomis s’en seraient bien passées. Alors que le calme plat est décrété du côté de l’OL même en ces premières heures de mercato, la température s’est rapidement élevée de plusieurs degrés. Dès ce mercredi matin précisément, lorsque plusieurs médias lyonnais ont relayé une information de source policière, faisant état de l’ouverture d’une enquête « pour viol en réunion » par la Sûreté départementale du Rhône. Enquête visant deux joueurs de l’OL dont… Bafétimbi Gomis, clairement identifié par la victime.

« Les faits se seraient déroulés dans la nuit de mardi à mercredi entre 1h00 et 2h30 du matin », rapporte le site internet du mensuel Lyon Capitale, « dans l'appartement du joueur qui y aurait invité une femme de 38 ans, en compagnie d'un autre joueur non identifié. » La plaignante  « accuse les deux joueurs de l'avoir violée et s'en serait ouverte à une amie venue la chercher en pleine nuit », ajoute la même source.

L’OL soutient son joueur

Gomis qui, au contraire de la plaignante, n’a pas été entendu par la police, n’a pas tardé à répondre. « Je démens formellement les accusations qui sont portées contre moi, a publié l’international français (5 sélections, 2 buts) sur sa page Facebook. Contrairement à ce qui a pu être écrit, je n’ai absolument pas passé la nuit en garde à vue. » L’OL a vite emboité le pas de son joueur.

« L’Olympique Lyonnais a pris connaissance des informations divulguées ce jour sans vérification par des médias Internet concernant l’un de ses joueurs, a indiqué le club dans un communiqué. L’OL dément formellement que Bafétimbi Gomis ait passé la nuit en garde à vue conformément à ses propres déclarations et qu’un autre de ses joueurs soit susceptible d’être impliqué dans l’enquête mentionnée (…) L’Olympique Lyonnais a pris acte de l’existence d’une enquête et suit en parfaite synergie son évolution. » Une évolution qui a connu son premier tournant dans la soirée, puisque Bafétimbi Gomis a été placé en garde à vue, en compagnie de l'autre joueur, qui n'est pas, comme l'attestait le communiqué de l'OL, un élément de Lyon. Il s'agit d'un ami du buteur rhodanien, l'ancien l'ancien Stéphanois Yohan Benalouane.

A.D avec M.Bo
Les cotes des prochains matchs avec PMU.fr
Ligue 1 - 34e journée
20/04
21:00
Marseille 3,6 1,46 4,6 Lille Je parie
23/04
18:30
Paris 1,18 6 11 Evian TG Je parie
23/04
18:30
Toulouse 2,6 2,85 2,7 Lyon Je parie
Ligue 1 - 35e journée
25/04
20:30
Nantes 2,9 3 2,2 Marseille Je parie
26/04
17:00
Ajaccio 6,75 3,8 1,4 Monaco Je parie
26/04
20:00
Evian TG 3,2 3,05 2,1 St-Etienne Je parie
26/04
20:00
Guingamp 2 3,1 3,3 Valenciennes Je parie
26/04
20:00
Montpellier 2,1 3,1 3,15 Toulouse Je parie
26/04
20:00
Nice 2 3 3,35 Reims Je parie