Décès de Thierry Roland : toutes les réactions

3 opinions
- +

Retrouvez toutes les réactions du monde du football suite au décès de Therry Roland, ce samedi matin à l’âge de 74 ans.

Thierry Roland

Thierry Roland

Domenech : « Au revoir Thierry »

Ancien sélectionneur des Bleus, Raymond Domenech a rendu hommage à Thierry Roland, disparu cette nuit. « La voix du foot s’est éteinte. Je me souviendrai de son rire. Au revoir Thierry », a ainsi déclaré Raymond Domenech. 

Blatter : « Touché par la mort d’un ami »

Sur son compte twitter, le président de la FIFA Sepp Blatter s’est dit : « Touché par la mort d’un ami, le commentateur français Thierry Roland, qui contribuait à promouvoir le foot. Pensées émues pour ses proches. »

Dacourt : « Roland faisait partie des familles »

La voix du foot s’est éteinte, et les témoignages de sympathie affluent. Olivier Dacourt, membre de la Dream Team RMC Sport salue un homme qui était entré dans le quotidien des Français. « On le connait depuis tout petit. On l’a toujours entendu. Il était chez nous. Il faisait partie des ménages, des familles des Français. » 

Coupet : « On se sentait proche de Roland »

Membre de la Dream Team RMC Sport, Grégory Coupet est revenu sur la disparition de Thierry Roland, un homme qu’il connaissait peu mais qu’il appréciait. « Je ne le connaissais pas plus que ça, mais c’est une des voix du foot qui accompagnait tellement de grands évènements sportifs. On se souviendra tous de son ‘on peut mourir tranquille’ quand on est devenus champions du monde, a déclaré l’ancien gardien de l’OL. C’était un commentateur supporter avant tout, ça rendait le personnage plutôt sympathique, et on se sentait proche lui. » 

Zidane : « Une triste nouvelle »

L’ancien numéro 10 des Bleus a réagi sur son site internet au décès la nuit dernière de Thierry Roland. « La disparition de Thierry Roland est une triste nouvelle, a ainsi déclaré Zidane. Mes premières pensées vont à sa famille, car c’est toujours un moment difficile. Je pense à sa famille. Et je lui présente mes plus sincères condoléances. »

Vendroux : « Thierry Roland était un type merveilleux »

Après la mort de Thierry Roland ce samedi matin, Jacques Vendroux, directeur des sports de Radio France, a rendu hommage à son ami. « C’était un type merveilleux. Il était drôle. Il ne s’est jamais considéré comme une star. Il vivement normalement et simplement. Il aimait les gens. Les conneries qui ont été dites sur lui sont pathétiques. C’était quelqu’un de généreux. Il avait surtout un sens de l’humour extraordinaire. »

Blanc : « Roland ? Quelqu’un que j’appréciais beaucoup »

Interrogé sur le décès de Thierry Roland, Laurent Blanc n’a pas caché sa peine suite à la disparition d’un journaliste qu’il connaissait très bien. « On a appris cette triste nouvelle ce matin. J’en profite, au nom de l’équipe de France, du staff technique, médical et administratif, pour présenter mes condoléances à toute sa famille, déclare le sélectionneur des Bleus. C’est la disparition d’une personne qui aimait le sport en général. J’avais eu l’occasion de le côtoyer en Corée du Sud, c’est quelqu’un que j’appréciais beaucoup. Aujourd’hui, je suis triste. C’était une encyclopédie du football. Il connaissait tout et il avait toujours des anecdotes très croustillantes. Qu’il repose en paix. »

Saha : « Une légende s’est envolée »

Après le décès de Thierry Roland ce samedi matin, Louis Saha a tenu à rendre hommage au célèbre commentateur. « #RipRoland. Une légende s'est envolée mais ne nous quittera jamais. Amoureux de sport vivront toujours avec en tête ses commentaires », a confié l’attaquant de Tottenham sur son compte twitter. 

Le Graët salue la mémoire de Thierry Roland

Après le décès de Thierry Roland, la Fédération Français de Football a voulu rendre hommage au célèbre commentateur par le biais de son président, Noël Le Graët. « La voix du football en France avait un nom et c’était celui de Thierry Roland. En nous quittant, Thierry Roland emporte avec lui une partie de l’Histoire de notre sport (…). Il n’était pas seulement un passionné de football. Saluer la mémoire de Thierry Roland c’est aussi revivre l’incroyable évolution du sport et du journalisme de sport, de l’après-guerre jusqu’à nos jours. Nous ne l’oublierons pas. »

L.Fernandez : « Thierry Roland ? Un homme exceptionnel »

Consultant pour RMC Sport, Luis Fernandez est revenu sur le décès de Thierry Roland, victime dans la nuit d’un accident vasculaire cérébrale. « On perd une personne importante dans le monde du football. C’était la voix du football. C’était quelqu’un d’apprécié et aimé. Je garde l’image d’un homme exceptionnel sur le plan humain. En équipe de France, on avait l’occasion de le côtoyer et de le voir. Quand je revois le France-Brésil (quart de finale de la Coupe du monde 1986, ndlr), où il dit : « Allez mon petit bonhomme, allez mon petit Luis », c’est émouvant. Aujourd’hui, c’est un coup dur. Sa disparition va être un gros manque. »

Josse : « Thierry Roland a bercé nos enfances »

Comme la plupart du monde du sport, Christophe Josse, journaliste chez BeIN Sport, a tenu à rendre hommage à Thierry Roland, décédé ce samedi matin d’un AVC. « Je retiendrai aussi ses larmes de joie en 98 lors de la finale de la Coupe du monde, quand il déclare à la fin « putain quand on vient de vivre ça, on peut mourir tranquille ». C’était lui, le personnage très singulier, il a bercé nos enfances dans le commentaire… », a-t-il assuré sur l’antenne de RMC.

Thiriez : « Thierry espérait être bientôt sur pied »

Frédéric Thiriez, le président de la Ligue de football professionnel, a réagi au micro de BFM TV  au décès de Thierry Roland, qu’il avait eu au téléphone vendredi soir. « Je suis sous le choc, avoue-t-il. J’avais eu Thierry au téléphone après le match pour bavarder un peu. Il était très fatigué au niveau de la voix mais très optimiste. Il espérait être bientôt sur pied.  Quand j’ai appris ça ce matin, j’étais atterré. Il m’a dit : ‘Ça va mieux’. Je pensais qu’il me parlait de lui mais il parlait des Bleus. Ça c’était lui, le foot avant tout. »

Fourneyron : « Une encyclopédie du football »

La ministre des sports, Valérie Fourneyron a rendu hommage à Thierry Roland, décédé dans la nuit d’un accident vasculaire cérébrale. « C’est une profonde tristesse. Une véritable légende du paysage du football français s’est éteinte. Il était un monument des médias. Pour beaucoup de passionnés du ballon rond résonne sa voix. C’était une véritable encyclopédie du football. Il exerçait son métier avec passion et compétence. Tout le monde de souvient de ce 12 juillet 1998 avec la victoire de la France à la Coupe du monde. »    

François Hollande rend hommage à Thierry Roland

Après la mort de Thierry Roland, les hommages s’accumulent pour le célèbre commentateur français, victime dans la nuit d’un accident vasculaire cérébrale. C’est au tour du président de la République, François Hollande, de lui rendre hommage. « C'est avec tristesse que j'apprends le décès de Thierry Roland. Le monde du sport et du football perd l'un de ses plus populaires et ardents supporters. Je tiens à saluer la mémoire de ce grand commentateur sportif, reconnu par tous, qui a consacré toute sa vie, avec passion et talent, au football français ».

Abidal : « Thierry Roland, un grand homme »

Les hommages déferlent ce samedi matin après la mort de Thierry Roland. Eric Abidal a tenu à saluer le célèbre commentateur. « Un grand homme et un passionné du football nous a quitté aujourd'hui. Je suis de tout cœur avec sa famille et ses proches dans cette épreuve difficile !!! », a confié le défenseur de Barcelone sur son compte twitter.

Clichy : « Thierry Roland ? 15 ans de ma vie de footballeur »

Présent en conférence de presse, Gaël Clichy a lui aussi rendu hommage au commentateur, Thierry Roland, décédé ce samedi matin. « J'ai 26 ans, ça représente peut-être 15 ans de ma vie de footballeur, des soirées passées dans le canapé avec mes parents. C'est cette voix. C'est comme un joueur qui ne fait rien de mauvais, il a fait toutes les grandes chaines. C'est un exemple à suivre. Il n'a pas fait de faute dans ses choix. On comprend pourquoi il y a de la tristesse car c'était un monsieur du football. »

 

M’Vila : « C’était un grand monsieur »

Présent en conférence de presse ce samedi matin, Yann M’Vila est revenu sur le décès de Thierry Roland. « Pour la France, c'était un très grand monsieur. Quand on parle de Thierry Roland, je l'ai vraiment entendu à la Coupe du monde. Il a toujours été là. C'est une très grande perte. Mes pensées vont à sa famille et ses proches. »

Di Meco : « C’était la voix du football »

Après le décès de Thierry Roland, Eric Di Meco a rendu hommage au célèbre commentateur sur l’antenne de RMC. »J’ai vécu mon enfance avec les commentaires de Thierry Roland. C’était la voix du football. Il a suivi une grande partie de l’épopée de l’OM en Ligue des Champions. Je le voyais donc souvent avec Jean-Michel (Larqué). Quand je travaillais sur M6, je le croisais régulièrement car il venait faire des plateaux avec nous. Et chaque fois il me disait : « C’est à cause de toi qu’on n’est pas allé en Coupe du monde en 1994 aux Etats-Unis », « C’est à cause de toi qu’on n’a pas battu la Bulgarie ». Il me donnait des conseils sur mon rôle de consultant. »

Cabaye : « Repose en paix M. Roland »

Thierry Roland, la voix du football, est décédé ce samedi matin. Les hommages sont nombreux depuis le début de la journée, comme Yohan Cabaye qui a tenu à montrer sa peine. « Triste d'apprendre qu'une voix du football nous a quittés ... Repose en paix M. Rolland !!! », a confié le milieu de terrain des Bleus sur twitter.

Holtz : « Thierry Roland ? Très difficile à encaisser »

Gérard Holtz, journaliste sportif pour France Télévisions, n’a pas caché sa peine après le décès de Thierry Roland ce samedi matin. « C’est une triste nouvelle. Je suis aux 24h du Mans avec mon équipe et je viens d’être foudroyé par cette nouvelle. Disparaître comme ça, c’est très difficile à encaisser. Je l’ai écouté pendant des années. Pour donner une image, c’était le fils spirituel de Robert Chapatte. Robert l’adoré lui, son rire et ses expressions. Pendant des années, Thierry a gardé l’esprit de Robert Chapatte. Il disait les choses et n’avait jamais la langue de bois. Il pleut sur le Mans mais aussi dans tous les cœurs des passionnés de football. »

Tapie : « Une personnalité qu’on n’oubliera jamais »

Ancien président de l’Olympique de Marseille, Bernard Tapie a longtemps côtoyé Thierry Roland, décédé ce samedi à l’âge de 74 ans. Il se souvient d’un homme présent dans l’esprit de tous les Français.« Je suis un peu KO, avoue-t-il sur BFM TV. Je savais qu’il n’était pas bien, on s’était vu il n’y pas longtemps. Mais je ne pensais pas que c’était si grave. Il faisait partie de ces personnages qui rentraient dans toutes les maisons. C’est une personnalité qu’on n’oubliera jamais. »

Courbis : « Il représentait le football »

Membre de la Dream Team RMC Sport, Rolland Courbis ne cache pas son émotion après l’annonce du décès de Thierry Roland, à l’âge de 74 ans. « C’est beaucoup de tristesse car il représentait le football pour moi, déclare Courbis. C’était une voix particulière. Son rire, je n’en parle même pas. Il était souvent de bonne humeur. C’est quelqu’un de particulier qui disparaît. Ce sont les souvenirs de mon enfance car je n’imaginais même pas regarder un match de football sans l’entendre. »

Larqué : « Je m’étais préparé à cette nouvelle »

Membre de la Dream Team de RMC Sport, Jean-Michel Larqué s’est livré avec émotion sur le décès de son célèbre compère Thierry Roland. « Je m’étais préparé à cette nouvelle. Mais on espérait qu’un jour ou l’autre ça aille mieux, a confié l'ancien Stéphanois sur l'antenne de RMC. Comme le disait Thierry : ‘On pensait qu’il allait se refaire la cerise’. Et non… Il est parti cette nuit sans que je puisse lui procurer sa dernière joie. Il voulait recommenter au moins un match avec moi. Il n’a pas eu ce plaisir, je m’en veux un peu … »