L’Allemagne fait un sans-faute

2 opinions
- +

Vainqueur du Danemark (2-1), ce dimanche soir à Lviv, l’Allemagne s’est logiquement qualifiée pour les quarts de finale de l’Euro. Les Allemands défieront les Grecs vendredi pour une place dans le dernier carré.

Lars Bender

Lars Bender

L’Allemagne a longtemps joué à se faire peur. Mais elle a gagné, comme d’habitude. Et la voilà en quarts de finale de l’Euro. Face au Danemark (2-1), les partenaires de Podolski, premier buteur de la Mannschaft (19 1-0), ont assez largement dominé les débats. Mais la délivrance n’est réellement intervenue qu’à dix minutes du coup de sifflet final, grâce à un but de Bender (80e, 2-1). Entre-temps, la sélection danoise a égalisé grâce à Krohn-Dehli (24e, 1-1) et donné quelques sueurs froides à Neuer, le gardien allemand.

Mais qu’importe. Ce succès des triples champions d’Europe, auteurs d’un sans-faute (3 victoires, une première à l’Euro) dans ce groupe B, qualifié « de la mort », démontre qu’il faudra compter sur les hommes de Joachim Löw pour un succès final, le 1er juillet prochain à Kiev. Avant de rejoindre la capitale de l’Ukraine, l’Allemagne devra venir à bout de la Grèce, vendredi à Gdansk, pour un quart qu’elle abordera dans la peau du grand favori.  

Trois victoires en trois matches

Car ce dimanche soir, à Lviv, les Allemands ont vite mis le feu dans la défense danoise. Mais Müller a d’abord buté sur Andersen (6e). Ce n’était que partie remise. Après un sublime mouvement collectif Müller-Gomez-Podolski, ce dernier ne laisse cette fois-ci aucune chance au portier scandinave (19e, 1-0). L’Allemagne fonce vers la qualif’ lorsque l’opportuniste Krohn-Dehli, de la tête, fait planer le doute (29e, 1-1). Le Danemark, qui pouvait se qualifier en cas de victoire, n’est guère impressionné par les triples champions d’Europe. Une frappe de Poulsen flirte ainsi avec le poteau de Neuer (19e). Bender, lui, ne manque pas la cible (80e, 2-1). Le Danemark est KO. L’Allemagne, elle, poursuit son chemin.   

Aurélien Brossier