Longo ne croit plus aux Jeux

5 opinions
- +

Au lendemain de son mauvais chrono aux « France » qui l’éloigne des JO, la coureuse s’en est pris, dans le JT de TF1, à la FFC et aux autorités antidopage. Si elle semble s’être résolue à ne pas aller aux Jeux, elle entend poursuivre sa...

Jeannie Longo

Jeannie Longo

Encore une fois, Jeannie Longo a attiré les projecteurs. Seulement cinquième jeudi du chrono des Championnats de France, la championne en titre, invaincue depuis quatre ans, n’a pas fait parler d’elle pour ses résultats. Boutée hors du podium pour la première fois depuis… 1998, la Grenobloise voit les Jeux de Londres s’éloigner. A 53 ans, la doyenne des cyclistes françaises a pourtant fait la Une du 13h de TF1, ce vendredi.
On s’attendait à une déclaration fracassante. Allait-elle renoncer aux JO avant la course en ligne de samedi, ultime et bien maigre espoir de faire partie des trois Françaises qui prendront l’Eurostar ? Allait-elle annoncer la fin de sa carrière après 59 titres nationaux, 13 couronnes mondiales et 4 médailles olympiques, dont le titre sur route en 1996 ? Ou bien allait-elle faire des révélations sur les affaires de dopage qui impliquent son mari-entraineur Patrice Ciprelli, mis en examen pour achat présumé d’EPO ?

De tout cela, rien. En direct de Mons-en-Pévèle, dans un gite en briques rouges situé à la frontière franco-belge, Longo a réglé ses comptes. La coureuse, accompagnée dans le Nord par Ciprelli et par deux proches qui ont sa confiance, s’est dite « déçue » d’autant qu’elle se sentait « en forme olympique » une semaine plus tôt. Guy Chenal, un ami à Grenoble, confirme. « Je lui ai téléphoné 20 minutes après son chrono, elle était très abattue parce qu’elle pensait vraiment pouvoir faire quelque chose. Avant de venir aux Championnats, elle se trouvait en meilleure forme qu’en 2008. » La Savoyarde fait porter la responsabilité de sa contre-performance à la Fédération et aux instances antidopage.  « On m’a modifié ma selle juste avant le départ, on a empêché mon mari de venir sur les compétitions cette saison ce qui fait que je n’ai pas pu me préparer comme d’habitude, on m’a contrôlé trois fois pendant ma préparation dans le Haut-Jura... »

L’AFLD appelle la FFC pour localiser Longo

A l’AFLD, on indique que ces trois interventions n’ont rien d’un acharnement. « Nous avons effectué des contrôles rapprochés parce que Mme Longo n’est localisable que depuis le 6 juin, explique Bruno Genevois, le président de l’Agence. Il faut rattraper le temps perdu, et plus on se rapproche des Jeux, moins il y a de compétitions. » Selon nos informations, l’AFLD a dû appeler la FFC et les organisateurs pour localiser Longo à Mons-en-Pévèle, celle-ci n’ayant indiqué que Saint-Amand-les-Eaux, lieu des épreuves, sur le bordereau de géolocalisation. Le jeu du chat et de la souris continue. Jusqu’à quand ? Pas éternellement, c’est une certitude tant l’avenir sportif de Longo parait compté.

Si elle concède s’aligner samedi « pour l’honneur », la multi-médaillée olympique semble s’être résolue à ne pas voir la Tamise cet été. Selon nos informations, les responsables de la FFC comme de l’équipe de France olympique ont tourné la page Longo. Que fera-t-elle de tous ces vents contraires ? « Je n’ai jamais voulu m’arrêter sur une défaite », a-t-elle lâché à Jean-Pierre Pernaut. La saga Longo continue.

Selon une des personnes qui fait partie du cercle restreint gravitant autour de la coureuse à Mons-en-Pévèle, les gendarmes ont fouillé la voiture du couple Ciprelli-Longo à l’occasion d’une séance d’entrainement en vue du chrono de jeudi. La cycliste et son mari-entraineur, qui est sous le coup d’une mise en examen dans le cadre d’une affaire d’importation d’EPO, avaient garé leur véhicule sur le bas-côté d’une route pour effectuer des réglages sur le vélo. Un gendarme a pénétré dans le véhicule et dans cette perquisition inopinée, a consulté la messagerie d’un portable qui se trouvait à l’intérieur. Un coup pour rien, semble-t-il, puisque le téléphone appartenait au témoin. G.Q.

Louis Chenaille (avec G.Q. à Mons-en-Pévèle)