Dumerc : « De grandes chances d’être aux JO »

Votre opinion
- +

Céline Dumerc, la capitaine de l’équipe de France, aborde le tournoi de qualification olympique avec beaucoup de confiance, alors que son équipe entre en lice face au Canada, ce soir (20h15) à Ankara (Turquie).


Céline, les Bleues n’ont pas encore leur ticket en poche pour les Jeux Olympiques. Il y a d’abord ce tournoi de qualification…

Si on ne voulait pas que ça se passe comme ça, il fallait se bouger les fesses l’année dernière et être championnes d’Europe. On connaissait le programme. Il n’y a pas eu de surprise. On n’a pas à se plaindre. On a une opportunité de jouer ces qualifications. A nous de la saisir. Il y a des équipes comme l’Espagne ou la Biélorussie qui ne seront pas à ce TQO et qui sont bien plus déçues que nous.

 

Quelles sont vos chances ?

On a une chance importante. Il y a un peu moins de la moitié des équipes qui seront qualifiées (5 sur 12). Juste avant les Jeux de Pékin (2008), les cinq équipes européennes sont passées. On a de grandes chances d’être aux JO. Il faudra répondre présent au premier (contre le Canada) et au deuxième match (le Mali). Un faux pas peut fortement nous mettre en danger.

 

Qu’évoquent pour vous les Jeux Olympiques ?

Un rêve ! Quand on fait du sport de haut niveau, on a envie d’y participer, de prendre part un jour à une cérémonie d’ouverture. J’aimerais prendre beaucoup de plaisir en partageant avec les autres sportifs. Echanger avec eux, voir comment ils appréhendent leur discipline. Mais si je ne dois garder qu’une image des JO, c’est la cérémonie d’ouverture.

 

Tony Parker n’a pas été choisi pour être le porte-drapeau de la délégation tricolore. Est-ce un regret ?

Non. Ça aurait été chouette pour lui mais Laura Flessel disputera ses 5e JO. Elle mérite amplement de porter ce drapeau.

 

Le tournoi de qualification olympique qui a débuté ce lundi à Ankara (Turquie) délivrera les cinq derniers sésames pour les JO de Londres. Douze pays y participent. Sept passeront donc à la trappe. Ces 12 nations sont réparties en quatre groupes de trois. Les deux premiers accèdent aux quarts de finale. Les quatre vainqueurs de ces quarts sont directement qualifiés pour les Jeux. Des matches de classements pour les perdants délivreront un 5e et dernier ticket pour Londres.
La France figure dans le groupe D. Elle affrontera le Canada mardi et le Mali mercredi. Forte d’une défense en béton armée et de sept victoires en sept matches en préparation, l’équipe de Pierre Vincent s’impose comme l’une des favorites de ce TQO : « Depuis 2007, on a franchi toutes les marches, il nous reste la dernière. C’est toujours la plus difficile, reconnaît le coach des Bleues. Mais on sait qu’on fait partie les favorites. »

Les sept pays déjà qualifiés pour les JO de Londres : Angola, Australie, Brésil, Chine, Etats-Unis, Grande-Bretagne, Russie.

 

Propos recueillis par François Giuseppi