Evry-Essonne accueillera le Grand Stade

13 opinions
- +

La FFR a désigné le site d’Evry-Essonne pour accueillir le futur Grand Stade dont l’inauguration est prévue pour 2017 et la capacité d’accueil sera de 82 000 places. Bien que plus près de Paris, Thiais-Orly s’incline.

Le projet Evry-Essonne

Le projet Evry-Essonne

La FFR a tranché. Avec 36 voix en faveur d’Evry-Essonne, le Comité directeur de la Fédération française de rugby a désigné à l’unanimité le site de Ris-Orangis comme terre d’accueil du futur Grand Stade. Ce dossier, soutenu de longue date par l’ancien maire d’Evry et actuel ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, était en concurrence avec Thiais-Orly (Val-de-Marne) : « Ce projet est conforme à ce que nous souhaitions, a commenté Pierre Camou, président de la FFR, ce vendredi à La Baule. La Fédération s’est offert une nouvelle maison. J’en suis fier. » Ni Pierre Camou, ni Serge Blanco, président de la Commission Grand Stade, ne se sont attardés à comparer les deux dossiers. Mais si l’ancien site de l’hippodrome de Ris-Orangis a été retenu, c’est bien parce qu’il ne manque pas d’atouts.

D’une capacité de 82 000 places, la future enceinte bénéficiera d’un toit amovible et d’une pelouse rétractable.  Mais ce n’est pas tout. Evry-Essonne bénéficie aussi d’une surface considérable (133 hectares) qui lui permettra d’élargir son champ d’action. « Il nous offre la disponibilité foncière nécessaire à l’extension du rêve, à la création d’un projet innovant et ambitieux », confirme Pierre Camou. Parmi de nombreux pôles d’activités, le projet d’un pôle d'excellence dédié à l'économie du sport est dans les cartons. « On veut créer un lieu de vie, appuie Serge Blanco. Il va permettre à des milliers de gens de considérer le rugby différemment même si l’atout majeur, c’est notre équipe nationale. »

Un coût de 600M€

Reste le coût de ce vaste chantier : 600 M€. Une somme qui fait dire à Serge Blanco : « Le plus dur ne fait que commencer. Nous devons trouver un montage financier même si nous y avons déjà pensé ». Le financement propre sera à hauteur de 200 M€ (naming, marketing, sponsors…), tandis que 400 M€ proviendront de fonds privés ou associés.
Contre lui, le dossier Evry-Essonne avait l’éloignement de Paris. De la gare de Lyon, il faudra en effet une demi-heure aux spectateurs pour se rendre au stade. Le site Thiais-Orly ne se situait qu’à 6 km de la capitale. L’inauguration de ce Grand Stade est programmée pour 2017 à l’occasion d’un symbolique France-All Blacks.

 

Aurélien Brossier avec LD