Nana Djimou, un sourire en or

1 opinion
- +

Antoinette Nana Djimou a décroché la médaille d’or de l’heptathlon ce samedi lors des championnats d’Europe d’Helsinki. Après avoir dominé la compétition, la Française a pu se contenter de la 6e place de sa série sur 800m.

Antoinette Nana Djimou

Antoinette Nana Djimou

Un sourire de plus pour la famille de l’athlétisme français à Helsinki. Celui d’Antoinette Nana Djimou. Victorieuse en salle en 2011 à Paris du pentathlon, la native de Douala est allée chercher au courage sa breloque d’or de l’heptathlon sur le 800m, une discipline qui est pourtant sa hantise et son point faible. Mais Antoinette a du caractère. A l’image de son dépassement sur la piste des championnats d’Europe en salle à Bercy la saison dernière, la pensionnaire de Montreuil s’est arrachée pour boucler un séjour finlandais rondement mené.

En battant ses records personnels du 100m haies (13’’11), du saut en longueur (6,42 m) et du lancer du javelot (55,82 m), l’athlète tricolore, aux faux airs d’Eunice Barber, permet à l’athlétisme tricolore d’ajouter une 8e médaille à sa galerie, qui en comptait déjà 3 en or (Christophe Lemaitre, Eloyse Lesueur et Mahiedine Mekhissi). Sur une piste détrempée, Nana Djimou a fini 6e de sa série du 800m (2’17’’99). Suffisant pour empocher 851 points et lever le drapeau tricolore dans le ciel d’Helsinki.  

Un nouveau record personnel

« Je suis très satisfaite de mon heptathlon, a-t-elle confié. J’ai battu mon record personnel. Je suis juste un peu déçue de mon concours à la hauteur et au poids. Mais j’ai prouvé que je pouvais faire une médaille. J’étais la meilleure aujourd’hui, pour la suite, on verra à Londres. » Au gabarit impressionnant (1,74m et 68kg), celle qui est réputée pour son large sourire repart d’Helsinki avec un nouveau record personnel dans la discipline, 6 544 points. A titre de comparaison, Nana Djimou avait comptabilisé 6 309 points aux championnats du monde de Daegu. Avec un total semblable à celui d’aujourd’hui, elle terminerait à la 4e place, à 28 points de la médaille de bronze. Nul doute qu’avec un tel tempérament et une telle performance, la nouvelle championne d’Europe peut se mettre à rêver, à quelques semaines des Jeux Olympiques…

Alexandre Mispelon