Saint-Sernin : « Pas d’offre pour M’Vila »

11 opinions
- +

De retour à la présidence du Stade Rennais, deux ans après son départ en raison de problèmes de santé, Frédéric de Saint-Sernin a fait le point sur le mercato et les ambitions de son club pour la prochaine saison, lundi soir dans l’After Foot.

Frédéric de Saint-Sernin

Frédéric de Saint-Sernin

Frédéric, où en est le transfert de Yann M’Vila ?

C’est notre international, un joueur que nous apprécions énormément. Il a fait toute sa carrière à Rennes, du centre de formation à l’équipe première, avec Frédéric Antonetti qui l’a lancé.  Evidemment, nous le regardons avec plus que de la tendresse. C’est le joueur qui a la plus de valeur pour nous, et notamment affective. Nous avons été d’accord avec lui pour qu’il soit transféré cet été. Plusieurs clubs se sont manifestés mais nous n’avons aucune proposition précise. Yann M’Vila est Rennais, il sera à Rennes jeudi. Cette année, il s’est comporté en leader, il s’est battu, il a rebondi psychologiquement malgré quelques affaires un peu difficiles. Il y a plusieurs grands clubs étrangers intéressés. Pour l’instant rien ne bloque, il n’y a pas eu d’offre.

Qu’attend de vous l’actionnaire François Pinault ?

Qu’on continue le travail entrepris depuis quelques années. Il faut que le club soit plus présent dans la réalité territoriale. Ce que je veux, c’est être présent dans la réalité territoriale et culturelle. Nous sommes la capitale de la Bretagne, et leader sur le plan du football dans la région. Il faut être plus en phase avec nos spécificités. Nous progressons. Lors des huit ou neuf dernières années, à part la neuvième place de 2010, nous avons fini dans le premier tiers du classement. Ça n’était jamais arrivé. Une année sur deux, nous jouons l’Europa League. Nous sommes un club ambitieux, mais de manière mesurée. On peut toujours ambitionner une place sur le podium. Je n’affiche pas d’ambition chiffrée mais mesurée.

Que pensez-vous du mercato du Paris Saint-Germain ?

Leur recrutement est exceptionnel. Ça concerne le PSG et il n’y aura pas ce genre de recrutement à Rennes ou ailleurs en France. Des noms comme Ibrahimovic font rêver mais le foot français ne peut pas se permettre que de rêver. J’aimerais qu’en France on soit tellement exemplaire que le fair-play financier puisse se généraliser. Je pense que le PSG sera champion de Ligue 1. Ils vont avoir deux équipes de très haut niveau qui pourraient occuper deux des trois premières places. C’est dommage que le PSG, qui a beaucoup d’argent, ne fasse pas vivre économiquement la Ligue 1. Mais pour moi, ce n’est pas du tout une surprise. Les sommes sont telles qu’il n’y a pas de joueurs de ce calibre financier-là qui évoluent dans le championnat de Ligue 1.

After Foot
Les cotes des prochains matchs avec PMU.fr
Ligue 1 - 35e journée
25/04
20:30
Nantes 3,05 2,95 2,3 Marseille Je parie
26/04
17:00
Ajaccio 7 4 1,4 Monaco Je parie
26/04
20:00
Evian TG 3,35 3,1 2,05 St-Etienne Je parie
26/04
20:00
Guingamp 1,9 3,15 3,8 Valenciennes Je parie
26/04
20:00
Montpellier 2,05 3,15 3,35 Toulouse Je parie
26/04
20:00
Nice 1,9 3,1 3,9 Reims Je parie