Mutu : « Un duel à distance avec Ibrahimovic »

14 opinions
- +

EXCLU RMC SPORT. Invité exceptionnel de Luis Attaque sur RMC, Adrian Mutu a évoqué pour la première fois son arrivée à l’AC Ajaccio. Le Roumain se réjouit de découvrir la Ligue 1. Et compte concurrencer son ex-coéquipier Zlatan Ibrahimovic.

Adrian Mutu

Adrian Mutu

Adrian, pourquoi avez-vous choisi l’AC Ajaccio ?

C’est la bonne équipe au bon moment pour moi. J’ai beaucoup apprécié la manière dont le président (Alain Orsoni, ndlr) m’a présenté les choses et la passion qu’il a exprimée pour me présenter son projet, l’envie qu’il avait que je rejoigne le club. C’est un club qui peut jouer le milieu de tableau. C’était un projet intéressant pour moi, j’ai vraiment envie d’y participer. Je suis très content.

Connaissez-vous le football français ?

Je le connais. C’est un des 4-5 grands championnats en Europe. Je le suis, en particulier avec les équipes qui ont participé à la Ligue des champions.

Après vos passages à Chelsea, la Fiorentina et Cesena notamment, relancez-vous votre carrière en signant à Ajaccio ?

J’ai envie de finir ma carrière d’une manière intéressante du point de vue sportif, surtout après la saison passée à Cesena. On a été rétrogradé en Serie B. J’ai envie de retenter un challenge. Mon objectif est de faire mieux que la saison dernière en championnat dans un club où j’ai envie de me sentir important et utile. Ajaccio est une équipe assez chaude au niveau des tifosi. C’est très intéressant.

Que pensez-vous de Zlatan Ibrahimovic, avec lequel vous avez joué à la Juve ?

Je connais très bien Ibrahimovic. C’est un joueur qui a toujours choisi les équipes dans lesquelles il allait évoluer. Il voulait être dans une équipe qui pouvait gagner le championnat ou gagner en Europe. Paris est un bon choix pour lui. En ce qui me concerne, je n’ai pas de problème. On va avoir un duel à distance. Je tiens le pari pour savoir lequel des deux marquera le plus de buts.

Voulez-vous retrouver l’équipe nationale de Roumanie en signant à Ajaccio ?

Si je n’ai pas été convoqué lors des derniers matchs, c’est en raison de ma situation avec mon club. Je m’entraînais tout seul. Je n’étais pas au top physiquement. Je voulais aller en équipe nationale avec un très bon état de forme. Ce n’était pas le cas. J’ai parlé ce mercredi avec le sélectionneur (Victor Piturca, ndlr) qui voulait s’informer de ma situation. Quand je vais recommencer à jouer, je suis persuadé de revenir en équipe nationale.

Quand allez-vous débuter avec votre nouveau club ?

Je signe ce lundi à Ajaccio. J’espère jouer face à Evian (1er septembre, ndlr) pendant 20 ou 30 minutes car je ne suis pas encore prêt physiquement. Je veux retrouver les chemins de l’entraînement rapidement et être prêt.