Favre : « Une couchette qui ressemble à un cercueil »

Votre opinion
- +

Le tandem Bahain-Favre a quitté mardi Tarfaya (Maroc) pour rallier les Antilles et battre le record de la traversée de l’Atlantique à la rame (5500km en 40 jours). Premières impressions avec Patrick Favre en direct sur RMC.

Patrick Favre et Julien Bahain

Patrick Favre et Julien Bahain

Patrick, comment se passent ces premières heures ?

Tout va bien, on a un beau temps, une belle mer, le soleil s’est couché…

Décrivez-nous votre embarcation…

Le bateau fait huit mètres, la cabine mesure 1m20 de haut sur 0,50m de large, la couchette ressemble à un cercueil, le rameur occupe les espaces extérieurs.

Comment faites-vous pour être vu ?

On a un feu de navigation quand la nuit tombe, on a un appareil qui sonne quand un radar passe, et un autre appareil qui grossit notre position sur les radars des bateaux.

Où mettez-vous la nourriture ?

On a des coffres pour entreposer les lyophilisés, l’eau est fabriquée avec un désalinisateur. On attendait une petite pièce plastique de 2euros depuis dix jours qui est arrivée ce matin.