Bordeaux - Gillot : « Les envolées ? On attendra »

2 opinions
- +

Bordeaux a fait preuve d’un gros réalisme pour s’imposer ce dimanche (1-0) sur la pelouse de Nice. « En une semaine, j’ai perdu 4 attaquants. J’ai perdu Diabaté à la CAN, j’ai perdu Maurice-Belay sur blessure, Jussié et Gouffran. Donc automatiquement, on ne peut pas être fringuant devant, expliquait au coup de sifflet final le coach girondin Francis Gillot. On a David Bellion qui ne joue jamais, j’ai fait monter Trémoulinas qui demande à avoir des repères dans ce rôle. Je ne m’attendais pas à monts et merveilles. Néanmoins, je m’attendais à un match solide défensivement. Et ça, ça a été respecté. Après c’est vrai qu’au niveau des envolées on attendra. On attendre de récupérer certains joueurs. Mais on voit qu’aujourd’hui avec les forces du club on est capable de faire quelque chose de bien. »

Propos recueillis par F.G