PSG-Lille : avec le maximum de réussite…

124 opinions
- +

Incroyablement en réussite face à des Lillois qui méritaient mieux, le PSG a repris la tête de la Ligue 1 dimanche, en match de clôture de la 22e journée (1-0). L’arbitre a injustement refusé un but de Rodelin.

La réussite du champion ?

La réussite du champion ?

La victoire, la première place au classement, Salvatore Sirigu qui signe un nouveau record d’invincibilité dans la cage parisienne (775 minutes). Dans les grandes lignes, une soirée parfaite pour le PSG contre Lille. Mais à la loupe, Paris ne retiendra de ce succès (1-0) que ses bienfaits comptables. Car dans le jeu, on est bien loin du PSG rouleau compresseur du mois de décembre et la victoire n’est due qu’à des faits de jeu incroyablement à l’avantage des locaux.

L’émir du Qatar, présent en tribunes, n’a sans doute pas vibré devant le spectacle proposé par cette équipe en manque de liant. « Je pense que le PSG a un bon équilibre. Parce que les attaquants font plus de sacrifices maintenant qu’au début de la saison », assurait Carlo Ancelotti avant la rencontre. Quatre-vingt-dix minutes plus tard, l’affirmation fait sourire, tant ses troupes sont apparues coupées en deux tout au long de la rencontre.

Intouchable Sirigu

Mais cette année, Paris peut compter sur son talisman, Salvatore Sirigu, encore parfait ce dimanche. Impeccable, l’Italien, au moment de sortir une frappe à bout portant de Payet (73e). Chanceux, lorsque, battu, il voit la frappe de De Melo heurter l’intérieur de son poteau (83e). Et carrément verni quand l’arbitre refuse à tort le magnifique but de Rodelin (34e), pour une position de hors-jeu inexistante de Roux.

Les Lillois, très bien en place, méritaient meilleur sort. La défaite est d’autant plus amère que l’unique but de ce PSG inoffensif est l’œuvre de… Chedjou, repoussant de la poitrine un ballon qu’aurait dû tranquillement capter Elana (68e). Le petit pont qu’il placera sur Ibra quelques minutes plus tard ne représentera qu’une maigre consolation. Mais petit bras ou pas, Paris reprend bien les commandes de la Ligue 1, à la faveur d’une meilleure différence de buts que Lyon (+26 contre +19) et s’en contentera sans doute largement.

Alexis Toledano
Les cotes des prochains matchs avec PMU.fr
Ligue 1 - 34e journée
18/04
20:30
St-Etienne 1,5 3,7 6 Rennes Je parie
20/04
14:00
Monaco 1,32 4,2 8,5 Nice Je parie
20/04
17:00
Reims 2,25 3,05 3 Sochaux Je parie
20/04
17:00
Bastia 1,78 3,3 4,8 Ajaccio Je parie
20/04
17:00
Bordeaux 1,9 3,05 3,8 Guingamp Je parie
20/04
17:00
Lorient 2,25 3 3,1 Montpellier Je parie