Ibrahimovic : « Tout est réuni pour gagner la Ligue des champions »

2 opinions
- +

Paris reçoit le Benfica Lisbonne ce mercredi (20h45), pour son deuxième match de Ligue des champions. Pour Zlatan Ibrahimovic, il est important de l’emporter et de montrer que le PSG est candidat à la victoire finale.

Zlatan, considérez-vous votre match contre Benfica comme une finale de la poule ?

C’est trop tôt pour le dire. C’est le deuxième match seulement. C’est une très bonne équipe qui a beaucoup d’expérience sur la scène européenne. Cela ne sera pas facile mais on jouera à domicile. Si on gagne mercredi, on prendra un bon avantage pour la suite.


Vous qui avez pratiquement tout gagné en club, avez-vous la Ligue des champions comme ultime objectif ?

J’ai beaucoup de rêves encore, et gagner la Ligue des champions serait plus que parfait. Nous aurons une belle opportunité avec le PSG. Nous avons une équipe fantastique, un nouvel entraîneur. Tout est réuni pour que nous puissions y arriver. Parfois il faut de la chance, parfois cela se joue sur des détails. Ce ne sera pas facile, mais on s’entraîne dur pour la gagner. 

Qu'a apporté Laurent Blanc depuis son arrivée ?

Laurent Blanc a donné beaucoup de confiance à l’équipe. Il essaye de trouver les bonnes combinaisons, et nous donne de l’espace pour que l’on puisse s’exprimer. On joue un peu différemment cette année. Quand vous avez un groupe comme ça, il faut réussir à satisfaire tout le monde, c’est ce qui est difficile, parce que tout le monde veut jouer. Et je pense qu’il y arrive parfaitement jusqu’à présent. Il sait ce qu’il fait, il commence à bien connaître tous les joueurs. Il a une mentalité de gagnant. Il faut attendre les résultats, qui viendront, j’en suis sûr. Ce n’est qu’un début.

Pensez-vous être plus forts que l'an dernier ?

Il y a beaucoup de différence par rapport à l’an dernier. A l’époque, tout le monde se demandait ce que valait vraiment le PSG et jusqu’où on pouvait aller en Ligue des champions. Maintenant, les autres équipes savent qui nous sommes, entre nos résultats et les joueurs qui sont arrivés. Les autres équipes ont plus de respect pour nous. L’équipe a une année de plus, se connaît mieux. Ce n’est plus quelque chose de nouveau que de jouer cette compétition. Mais nous devons montrer à chaque fois que nous sommes bons et continuer à regarder vers l’avant. Nous allons tout faire pour battre Benfica et confirmer que nous sommes candidats pour gagner le trophée.

Vous marquez moins de buts que la saison dernière. Est-ce quelque chose de frustrant pour vous ?

Je vois ça comme quelque chose de positif. Il n’y a pas qu’un seul buteur désormais, et d’autres joueurs peuvent marquer, comme Cavani. L’équipe est plus forte. J’ai raté pas mal d’occasions cette année, mais les buts ne sont pas le problème. Nous devons devenir une machine, en tirant les meilleures qualités de chacun. C’est cela qui compte. J’ai joué avec beaucoup de grands attaquants, et il n’était pas question de se battre pour savoir qui allait marquer. C’est pareil ici. Je ne suis pas le genre à vouloir mettre tous les buts moi-même, Edinson non plus. L’important, c’est que l’équipe gagne. Si on gagne et que je ne marque pas, c’est beaucoup mieux que si j’en mets beaucoup et que l’on perd.

Vous avez pris le brassard de capitaine en l'absence de Thiago Silva. Qu'est-ce que cela représente pour vous ?

Mon rôle est le même. J’ai toujours des responsabilités sur le terrain. Il faut représenter l’équipe par moment, mais sinon, avoir le brassard au bras, ça ne fait pas une grande différence pour moi. Le capitaine, c’est Thiago Silva, qu’il soit blessé ou pas. 

A lire aussi : 

Propos recueillis par Loïc Briley
Les cotes des prochains matchs avec PMU.fr
Ligue des Champions - 1/2 finale
23/04
20:45
Real Madrid 2,4 3,2 2,6 Bayern Munich Je parie