Ancelotti : « Benzema n’est pas très différent de Zlatan »

Votre opinion
- +

EXCLU. Invité de Luis Attaque ce mardi sur RMC, Carlo Ancelotti a confié ses ambitions à la tête du Real Madrid. Le technicien italien a également passé en revue son effectif, louant notamment le travail de son adjoint Zinedine Zidane.

Carlo Ancelotti
@ AFP
Carlo Ancelotti

Son ressenti au Real

« Madrid ? Je m’y sens bien. J’ai un peu oublié le français (rires). Les choses vont bien en ce moment. C’est un club fantastique, avec une bonne image à l’extérieur, avec une histoire. C’est un club très bien organisé : nous avons un très beau centre d’entrainement. On ne peut pas dire que le travail soit facile mais je me sens bien. J’ai une équipe de très grande qualité. Je l’ai vue évoluer sur le terrain. On a des attaquants très dangereux mais aussi de bons milieux de terrain. L’équipe est très compétitive. »

La pression au Real

« C’est la même chose qu’au Paris Saint-Germain, qu’à Chelsea ou qu’à Milan. La pression de l’entraineur est la même. Un coach a trois sortes de pression : la première, c’est celle de la presse et des supporters ; la deuxième, c’est celle du club ; la troisième est celle des joueurs, notamment de la part de ceux qui ne jouent pas beaucoup. C’est cette pression des joueurs qu’un entraineur doit contrôler. Le reste n’est pas un problème. »

La Liga

« Ce n’est pas facile de gagner le championnat espagnol. Il faut inscrire 100 points au minimum. C’est différent du championnat français. C’est plus technique en Espagne et plus physique en France. Mais il ne faut pas penser que la Ligue 1 est un championnat facile. »

La Ligue des champions

« C’est un très bel objectif et une très belle source de motivation.  Mais ce n’est pas facile. Le Real Madrid a une histoire très importante. La dernière finale de Ligue des champions que le Real a jouée, c’était en 2002 : ça fait longtemps. Donc le premier objectif, c’est d’atteindre la finale. Mais la première finale, ce sera la Coupe du Roi face au FC Barcelone, le 16 avril. »

Raphaël Varane

« Il a toutes les qualités pour être le meilleur défenseur du monde. Malheureusement, il a eu des problèmes cette année. Mais il a bien récupéré, son problème de genou est réglé. Je lui ai dit de faire très attention mais le chirurgien dit qu’il peut enchainer les matches maintenant. Je pense qu’il a très bien joué avec l’équipe de France mercredi (face aux Pays-Bas, ndlr). Il a tout : il est jeune, il est vif. Il est le futur du Real Madrid. »

Karim Benzema

 « Pour nous, Karim n’est pas important seulement parce qu’il marque des buts. Il est important parce qu’il aide l’équipe dans la possession du ballon. J’aime la position et les caractéristiques de ce joueur. Il n’est pas seulement un marqueur de but : c’est un joueur complet. Il n’est pas très différent de Zlatan, qui aime reculer lui aussi et jouer collectif. La combinaison Bale-Ronaldo-Benzema est complémentaire. Le fait qu’il ne soit plus en concurrence avec Higuain cette année l’a peut-être aidé. Je pense qu’il peut encore progresser, notamment dans son caractère, et montrer plus de personnalité. C’est un garçon très tranquille et timide. C’est là qu’il peut s’améliorer. »

Le recrutement

« C’est difficile d’envisager de changer cette équipe. Je suis très content de mon groupe. C’est aussi parce que nous avons une équipe jeune. On a fait venir cinq joueurs de l’équipe B la saison passée comme Jesé ou Morata. Ces jeunes sont prêts pour jouer avec le Real. Et ce n’est pas facile parce que le maillot madrilène est dur à porter. »

Zinedine Zidane, son adjoint

« Je pense que Zizou a fait un travail fantastique, surtout avec Karim. Il a beaucoup communiqué et mis en place un travail spécifique avec tous les attaquants. Son travail est très important. Je suis très content de lui. Il a beaucoup d’enthousiasme et surtout beaucoup de connaissances. Il comprend très bien ce qui se passe sur le terrain au cours d’un match. Je lui ai demandé plusieurs fois s’il voulait jouer mais il m’a dit non (rires). Il peut encore jouer sans problème ! C’est important, quand on arrive dans un club, de pouvoir s’appuyer sur quelqu’un qui connait très bien le club, comme j’ai pu le faire avec Claude Makelele au PSG. »

Zizou entraineur ?

« Je pense que Zizou pourra entrainer un club sans aucun problème, ou même une équipe nationale. Mais il vaut mieux commencer par un club. Il a tout pour y arriver. Il manque encore un peu d’expérience mais c’est normal. Sinon, il a tout : les connaissances, la personnalité, le charisme. »

Finir au Real ?

« Je ne sais pas. On ne peut pas faire un programme sur plusieurs années mais seulement sur plusieurs mois. Tant que je prends du plaisir à venir tous les jours, je n’envisage  pas de partir. Après, on verra. La sélection italienne ? Peut-être. »

A lire aussi :

>> PSG : Quand Ancelotti tacle les Français

>> Varane : « Je ne me presse pas »

>> Toute l'actualité de la Liga

Propos recueillis par M.B