Leboeuf : « Koscielny n’arrive pas à se calmer »

Votre opinion
- +

Face au Bayern Munich mardi, Laurent Koscielny a concédé un nouveau penalty. Désormais réputé pour ses emportements, le défenseur d’Arsenal peut-il être un risque pour les Bleus à la Coupe du monde ? La réponse de Frank Leboeuf.

Frank Leboeuf
@ RMC Sport
Frank Leboeuf

Six penaltys concédés en Premier League, sept cartons rouges en carrière, quatre csc, le palmarès de Laurent Koscielny ne reflète pas ses qualités de défenseur. Mais ses prestations sont souvent gâchées par ces bourdes. Sélectionner le défenseur d’Arsenal pour la Coupe du monde serait-il un risque pour Didier Deschamps ? Frank Leboeuf est partagé.

« Quand on énumère les fautes de Koscielny, cela fait beaucoup mais cela n’enlève en rien ses qualités de défenseur. En même temps, je ne vois pas qui prendre d’autre, concède le membre de la Dream team RMC Sport. On a déjà nos quatre défenseurs (pour la Coupe du monde) avec aussi Varane, Sakho et Mangala. »

« En Ukraine, c

« A part Varane, les trois autres sont en concurrence mais Koscielny a des qualités indéniables. Sur le penalty contre le Bayern, il faut demander à Robben qu’il reste debout, il est à peine touché sur le pied extérieur. Il n’y a pas vraiment penalty. Mais ce que Koscielny a fait au barrage aller en Ukraine, c’est limite impardonnable. J’aime bien ce joueur mais je n’arrive pas à comprendre qu’il n’arrive pas à se calmer. Il y a un gros travail psychologique à faire, une remise en question. »

A lire aussi :

>> Quand Koscielny gâche tout

>> Ligue des champions : le Bayern trace sa route