Leonardo : « Blanc est le futur du PSG »

24 opinions
- +

EXCLU - Leonardo, était l’invité de Luis Attaque sur RMC, ce mardi. L’ancien directeur sportif du PSG s’est confié sur ses projets et sa relation avec le club de la capitale, qu’il voit rapidement sacré champion d’Europe.

Leonardo
@ AFP
Leonardo

Le Conseil d'Etat vous a donné raison concernant votre suspension, c'est une belle victoire pour vous...

Sincèrement, c’est fatigant, c’est long. Je vais attendre la dernière décision, dans 10 jours à peu près. Le rapporteur public m'a donné raison, j’espère que le Conseil d’Etat va le suivre. Pour moi, cette affaire, c'est très important.

La rumeur court que vous cherchez un entraineur pour le PSG...

Les informations n’ont rien de vrai. Je ne cherche pas d’entraineur pour Paris. Je suis parti du PSG, c’était une histoire très belle, une expérience très positive. Cette histoire est finie. Je n’ai pas le projet de revenir à Paris. Je ne suis pas lié au PSG. Je n’ai aucune influence. Je ne travaille pas dans l’ombre du PSG, je n’ai aucun projet de revenir au PSG. Mon idée est de redevenir entraineur et ce ne sera pas au PSG l’an prochain. Je suis sûr que Laurent Blanc va continuer son travail à Paris, on ne peut pas changer d’entraineur chaque année.

Laurent Blanc doit-il continuer au PSG ?

Oui, il a de très bons résultats. Le PSG a besoin de sérénité. Je pense que Laurent Blanc sera le futur du PSG. Le PSG doit continuer son chemin. C’est un bon chemin. Aujourd’hui, le PSG est sorti de la Ligue des champions sur des petits détails. Ils sont en finale de la Coupe de la Ligue. Ils peuvent remporter un deuxième championnat d’affilée. 

Quelles sont vos relations avec Nasser Al-Khelaïfi ?

Elles sont amicales. J’ai beaucoup de respect et d’admiration pour Nasser Al-Khelaïfi. C’est une personne très proche de moi. On a vécu des moments très difficiles. C’est toujours compliqué de créer quelque chose. On a passé des nuits à réfléchir au PSG, c’est devenu un ami. Mais je ne parle pas de la situation des joueurs et de l’entraineur tout le temps. Je n’ai plus rien à voir dans les décisions du club.

« Le PSG va très vite atteindre son objectif »

Regrettez-vous d'avoir quitté le PSG ?

Je ne regrette pas d’être parti, avec cette suspension de 14 mois sans pouvoir être dans les vestiaires, sur le terrain. Je ne pouvais pas signer de contrat. C’était logique de partir. Je ne pouvais pas rester.

Ce groupe-là est-il armé pour gagner la Ligue des champions la saison prochaine ?

Je pense que oui. Le PSG a été éliminé sur des détails l’an passé et cette année.

Des tensions ont semblé apparaître après cette élimination en Ligue des champions...

C’est le cas dans toutes les grandes équipes. Ils voulaient gagner la Ligue des champions, la désillusion est normale. Je suis convaincu que le PSG va atteindre son objectif et très vite.

Des joueurs comme Pastore, Lucas ou Verratti ont été décevants...

On a fait un recrutement pour le présent et le futur. On a intégré des joueurs de très haut niveau et des joueurs très prometteurs. Il y a de la concurrence, c’est dur pour tout le monde. C’est normal que des joueurs souffrent. Aujourd'hui on a des joueurs comme Digne, Marquinhos mais aussi Lucas ou Verratti qui sont le futur du club.

Le Brésil est-il favori de la Coupe du monde ?

J’espère que le Brésil va gagner la Coupe du monde, sincèrement. Mais cette équipe est jeune, il n’y a pas de joueurs comme Garrincha, Zico, Socrates, Ronaldo, Romario, Bebeto. Neymar est un bon joueur mais il n’y a pas l’assurance de la performance. On joue chez nous, ça va beaucoup compter. Mais on aura beaucoup de pression.

A lire aussi :

>> Alex prolongé d’un an ?

>> Fernandez craint une crise au PSG

>> En images : Quand Zlatan n’est pas là