Quiniou : « On aurait du arrêter le match »

14 opinions
- +

Fallait-il jouer Lyon-Valenciennes (0-0) ? L’ancien arbitre international et consultant RMC Joël Quiniou pense que les conditions n’étaient plus réunies pour poursuivre la rencontre.


« Il fallait le faire jouer au départ parce que les conditions de jeu étaient acceptables au coup d’envoi, mais ça s’est rapidement dégradé et à la mi-temps ou dans le premier quart d’heure de le seconde période les conditions n’étaient plus acceptables. On a bien vu qu’il y avait trop de flaques d’eau, trop de circulations aléatoires du ballon. Ce n’était pas digne d’un match de football de L1. Ça a faussé le match aussi bien pour Valenciennes que pour Lyon, mais c’était peut-être mieux pour Valenciennes parce que plus les conditions sont difficiles, plus une ça permet à une équipe qui vient chercher le point du nul de se recroqueviller derrière. On aurait du arrêter le match dans le premier quart d’heure de la seconde période. »
Interrogé après la rencontre, l'arbitre Bruno Coué ne voyait pas les choses du tout de la même façon. Explicite : « Pour moi il n’y a pas de problème, bien sûr, on pouvait jouer ce match, qui s’est joué avec un petit peu d’eau sur le terrain. C’est un terrain qui était praticable, on a joué, on a pu mener ce match à son terme. Aux journalistes qui lui demandaient s’il pensait que les conditions étaient réunies pour faire jouer le match jusqu’à la fin : Vous y étiez sur le terrain ? »

 

La rédaction-Intégrale Foot Ligue 1 (F. Lefort)