En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La Grecque Athanassia Tsoumeleka
 

Les analyses rétroactives effectuées par l’IAAF sur la championne 2004 du 20 km ont révélées la présence de l’EPO dernière génération. Un produit jusqu’alors « réservé » aux cyclistes.

Inscrivez-vous à la Newsletter Edition spéciale

Newsletter Edition spéciale

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Alanovitch
    Alanovitch     

    Je pense qu'il s'agit d'une info de sport à mettre au premier plan juste derrière la qualification de Bartoli pour le programme d'aujourd'hui.
    Ce contrôle positif montre que le dopage est présent partout et que ceux qui en patissent sont surtout ceux qui ne gagne pas parce qu'il ne se dope pas car il y en a! Et malheur à eux car ils ne seront jamais mis en lumière et n'attireront donc jamais l'intérêt qu'ils méritent... :(

Votre réponse
Postez un commentaire