En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Antoine Deneriaz
 

Le champion olympique 2006 de descente revient sur son élection manquée à la commission des athlètes du Comité international olympique.

Inscrivez-vous à la Newsletter Edition spéciale

Newsletter Edition spéciale

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Francky74
    Francky74     

    Carrière trop courte
    Idées trop trop courtes

  • wind
    wind     

    Depuis longtemps maintenant, le cio ou les athlètes issus de certains pays, ne donnerons jamais, plus jamais un avantage à la France, candidatures,poste en tant que président de fédé, c'est prévisible.La Grande Bretatgne, les Etats Unis, et autres ont la main mise sur tout,absence de la langue française pourtant dites officielle, même si leurs lobbying est supérieur aux autres, ils ne laisseront jamais une miette à la France.Alors Mr Deneriaz et le Cnosf ne chercher plus, vous êtes tous devenus les "dindons de la farce" l'argent de vos candidatures leurs est très important, car ils se feront les poches sur votre dos, mais ne vous aiderons pas.Ainsi est devenus le cio du Baron Pierre de Coubertin, qui j'en suis certain doit avec tous ça, se retouner plusieurs fois dans ça tombe !

Votre réponse
Postez un commentaire