En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
A la rencontre d'Anthony Barrier
 

2011 aura été son année. Vainqueur du prix de Cornulier, titulaire de plus de cent victoires (de loin sa meilleure saison), papa depuis avril, Anthony Barrier a incontestablement franchi un nouveau cap. Jockey confirmé, il devient au fil des jours un driver chevronné, redouté des vedettes du peloton. Certains lui prédisent même un avenir « à la Franck Nivard », passé comme lui par la case « Jean-Baptiste Bossuet » en début de carrière. Comme beaucoup d’enfants de son âge, le petit Anthony Barrier rêvait de devenir footballeur professionnel. L’attaquant « vedette » du club de Château-Gontier est même repéré lors de détections régionales. Le talent est là mais pas le physique. D’un gabarit trop léger, il comprend vite qu’il ne fera pas le poids et change son fusil d’épaule. Rencontre avec ce jeune mayennais qui n’en finit plus de grimper.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC Sport

Newsletter RMC Sport

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire