En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Blin : « Beaucoup de choses ne sont pas jolies »
 

Après Christophe Dominici, c’est au tour de l’ancien talonneur du Stade Français de critiquer durement la politique du grand ménage menée depuis plusieurs mois par le président Max Guazzini. Vous avez dit malaise ?

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC Sport

Newsletter RMC Sport

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • SEB644065
    SEB644065     

    le rugby n'a plus jamais été en dehors du business depuis le début des années 1990.
    comment rendre attractif un sport ou le combat, la vitesse, le collectif sont mis a des épreuves extrêmement rudes? en s'entrainant deux fois par jour. et là, il faut faire un choix: rugbyman en top14 ou sportif du week end...nous sommes tous heureux de voir des match de haut niveau tous les week end, et cela reste festif, en tout cas c ce que je vois tous les week end.et puis, 12 euros un match au SDF, c'est moins cher qu'une place pour un match de Lyon en ProD2...

  • SEB6440
    SEB6440     

    le rugby n'a plus jamais été en dehors du business depuis le début des années 1990.
    comment rendre attractif un sport ou le combat, la vitesse, le collectif sont mis a des épreuves extrêmement rudes? en s'entrainant deux fois par jour. et là, il faut faire un choix: rugbyman en top14 ou sportif du week end...nous sommes tous heureux de voir des match de haut niveau tous les week end, et cela reste festif, en tout cas c ce que je vois tous les week end.et puis, 12 euros un match au SDF, c'est moins cher qu'une place pour un match de Lyon en ProD2...

  • usky78
    usky78     

    Un peu dégouté que le stade francais transforme le rugby festif au rugby business. Au début une délocialisation au Stade de France était une fête. Aujourd'hui c'est devenu un réel business qui prend le pas sur le sportif. Au début les places les moins cheres étaient a 5€. Aujourd'hui elle sont a 12...

Votre réponse
Postez un commentaire