En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
François Trinh-Duc
 

Séduisant pendant une demi-heure à Bordeaux le week-end dernier, le XV de France a mis un quart d’heure ce samedi à Dublin pour prendre la mesure de l’Irlande (26-22). Et pour laisser une belle impression à quelques jours de l’envol pour la Nouvelle-Zélande.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC Sport

Newsletter RMC Sport

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Aiolia83
    Aiolia83     

    Je ne comprends toujours pas pourquoi on se laisse aller à la dithyrambe pour cette équipe qui ne progresse pas et qui est toujours à la peine. J'ai vu plus ou moins le même match que la semaine dernière... Laborieux, médiocre, sans génie.
    La seule chose qui change c'est l'entame de match abominable. Pour le reste, les joueurs ne sont pas sortis du vestiaire en seconde mi temps...
    Heureusement que le sélectionneur lui même ne semble plus se faire d'illusions et confesse que c'est très insuffisant.

  • ziram
    ziram     

    Le xv de France ...ou les intermitemps du rugby!A Bordeaux ils ont été là pendant une demi-heure à Dublin ils sont partis avant la fin!!!!Finallement apres sept semaines d'entrainement "intensif" dont on nous rebat les oreilles ce xv là n'est ni plus ni moins celui que l'on a subi durant le dernier tournoi! Aucune constance dans l'action , des ballons tombés,une coupable lenteur à venir dans les déblayages et un manque de puissance évident dans la force de pénétration individuelle de nos avants.SEPT SEMAINES pour en arriver là.....On ne va pas aller tres loin avec un telle équipe en NZ

  • codex
    codex     

    On n'a pas vu le même match. Si on fait une entame comme ça face aux blacks, on sombre et on se prend 50 points ! Des faiblesses en mêlée, une certaine lenteur et un jeu prévisible au centre. On s'en sort sur un beau mouvement (une percée de Rougerie, la seule) et une interception miraculeuse de Trinh-Duc. Tout n'est pas à jeter et il y a une défense assez solide, des automatismes qui commencent à venir. Mais le danger vient assez exclusivement du 10, du 14 et du 15. C'est un peu court.

Votre réponse
Postez un commentaire