En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Bernard Laporte au secours de Byron Kelleher
 

Accusé par la presse néo-zélandaise d’exercice illégal de la profession d’agent pour avoir contacté des joueurs pour le compte de Bayonne, son futur club, le demi de mêlée de Toulouse a trouvé un défenseur de choix : Bernard Laporte.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC Sport

Newsletter RMC Sport

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • eneko
    eneko     

    M. Laporte est un magouilleur qui veut faire de la tune. C'est tout. depuis qu'il est sur RMC, j'écoute plus cette radio.

  • Conrad92
    Conrad92     

    Apparemment ceux qui réussissent ne sont pas aimés en France. Bayonne aurait déjà dû être rétrogradé.
    M. Laporte ne perdez pas votre temps. M. Afflelou gardez vos sous. Ce club disparaitra comme Béziers et Lourdes

  • taco
    taco     

    J'ai cessé d'écouter RMC quand j'ai appris l'arrivée de B. Laporte. Je me doutais forçément que ce triste personnage, prêt à tout et n'importe quoi pour quelques sous (Rappelez-vous qu'il a pris l'équipe de France en otage en se servant de son rôle de "sélectionneur" pour vendre du jambon, des maillots etc....), se servirait de votre micro pour tenter une OPA sur l'Aviron Bayonnais. Et maintenant, il nous la fait "oie blanche" en étatn "victime" du pervers Salagoïty ! Viré du gouvernement, viré de la liste régionale UMP, viré du Stade français (pas fou, Max), viré bientôt de Bayonne, j'espère. Et Afflelou avec, lui qui a laissé des chmaps de ruine derrière lui dès qu'il est passé dans les clubs (ex : Bordeaux).

  • LA GRENOUILLE
    LA GRENOUILLE     

    à un casino sous le stade !

  • La Rab
    La Rab     

    A l'AB ! bravo les basques !

Votre réponse
Postez un commentaire