En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Mermoz : « Je n’ai jamais voulu me transformer »

Mis à jour le
Mermoz : « Je n’ai jamais voulu me transformer »
 

Client occasionnel d’Alain Camborde, le préparateur physique mis en examen, notamment pour « importation et détention de marchandises prohibées », l’arrière international de l’USAP, Maxime Mermoz, raconte sa collaboration.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC Sport

Newsletter RMC Sport

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • JEAN33
    JEAN33     

    Tout le monde dans le rugby connaît la réputation sulfureuse de ce pseudo préparateur physique. Je ne suis même pas certain qu'il ait été le préparateur des pumas. Pour moi ce genre d'individus vous vendent du vent. Ce monsieur est un vendeur de vent et d'espoirs vains. Ils sont la calamité de la profession de préparateur physique. Un joueur de rugby qui s'entraîne depuis des années deux fois par jour. Ce dernier décide pour se donner plus de chance en toute sincérité de contacter ce genre de préparateur physique et qui en quelques mois passe de 100 kgs avec une masse grasse de 15% et qui monte à 105 kg avec une masse grasse de 10%, cela n'inquiète personne et n'interpelle pas plus la fédération quand c'est un international ou l'encadrement du club. Faites le calcul du poids axacte gagne et posez-vous la question si cela est possible ?

  • ZAGAR
    ZAGAR     

    ...oseront tacler ce tabou qu'est le dopage dans le monde sportif ?! Quand ?! Trop d'interet derriere tout ca ? Car ce n'est pas dans le cyclisme que le dopage fait fureur mais bel et bien là ou il y a le plus d'argent, a commencé par le foot !

Votre réponse
Postez un commentaire