En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Moscato : « Pour Laporte, on est dans l’abus »

Moscato : « Pour Laporte, on est dans l’abus »
 

La sanction est tombée. Bernard Laporte, le manager de Toulon, est suspendu 13 semaines pour ses vives critiques à l’encontre de l’arbitre Laurent Cardona. Une sanction qui rend furieux Vincent Moscato.

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC Sport

Newsletter RMC Sport

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Winnie03
    Winnie03     

    Bonjour,

    Premièrement, je trouve de plus en plus insupportable d’écouter parler quasiment exclusivement de foot sur votre antenne…en tout cas à chaque fois que j’allume ma radio. Il y a d’autres sports quand même et il y en a ras le bol du foot !! Il est partout, stop !!

    Deuxièmement, quand vous parlez de Rugby, on se demande si vous n’^tes pas sponsor officiel du RCT !! Ne trouvez pas complètement inéquitable et franchement orienté de donner une tribune permanente au RCT ? Dés que Laporte ou Boudjellal ont quelque chose à dire, pas de soucis, on va sur RMC…Et votre traitement de l’affaire Cardonna n’en est qu’un exemple… Pourquoi ne pas interviewer le président Eric De Cromières de l’ASMCA qui a soulevé les problèmes de l’arbitrage (ici http://www.asm-rugby.com/140219-itw-de-cromieres.html ou dans La Montagne) avec un style ferme mais respectueux des instances pas avec des insultes et du buzz médiatique comme Mr Laporte ancien secrétaire d’Etat….Qui avait d’ailleurs a l’époque dit ceci :

    « Par ailleurs, et cela se passe autant dans le monde amateur que dans ceux professionnel et du haut niveau, on entend régulièrement pendant et à l'issue d'une rencontre sportive, les uns et les autres remettre en cause les décisions de l'arbitre ou la qualité de l'arbitrage. Enfin, doit-on accepter que nos arbitres restent, comme c'est trop souvent le cas, l'objet d'insultes verbales, quand on ne s'en prend pas à leur intégrité physique ? Précisément, de ces travaux se sont très rapidement dégagées trois grandes orientations qui devront guider notre action :
    - La première : Assurer le respect des arbitres et de l'arbitrage ;
    - La deuxième : Mieux recruter, mieux former et mieux évaluer les arbitres ;
    - Et la troisième enfin : Viser l'excellence pour l'arbitrage dans le monde professionnel. Première priorité : créer un observatoire interdisciplinaire des incivilités et des violences. Un tel outil existe déjà pour le football avec des résultats remarquables : parce que pour agir, il nous faut une connaissance précise de la réalité et des faits. Mais il faut dire la vérité : la violence - tout particulièrement, la violence à l'égard des arbitres-, existent dans les autres sports. Alors, dotons-nous d'un instrument interdisciplinaire qui nous permette de disposer de toutes les données quantitatives et qualitatives. C'est là une condition indispensable pour une prévention et une répression efficace contre les violences dont sont trop régulièrement victimes les arbitres. » (Article complet http://discours.vie-publique.fr/notices/083001716.html)

    Mais ça, personne n’a eu le courage d’en parler alors que l’on est quand même dans un foutage de gueule complet !! Faites ce que je dis mais pas ce que je fais..c’est dingue !!

    Sur ce, j’espère que ce message ne restera pas sans réponse,

    Bonne continuation,

    Cordialement,

    Un supporter Clermontois enervé..

Votre réponse
Postez un commentaire