En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Top 14, corticoïdes : pourquoi le Racing semble avoir agi dans les règles

Racing
 

L’affaire des traces de corticoïdes décelées dans les urines de trois joueurs du Racing 92 pourrait tourner court. Christian Bagate, responsable de la lutte antidopage à la Fédération française de rugby, nous a informé sur la procédure en cours et confirmé que le club francilien avait respecté les étapes de celle-ci.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire