En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Fabien Galthié
 

Le Racing, Montpellier, Bayonne et Toulon trustent quatre des cinq premières places du championnat de France. Aucun de ces clubs n’a soulevé le Bouclier de Brennus depuis vingt ans…

Inscrivez-vous à la Newsletter RMC Sport

Newsletter RMC Sport

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • olive83
    olive83     

    Tout d'abord le "début tonitruant" de Castres s'est achevé à 3 longueurs de la fin du championnat avec 3 journées hors normes...
    Pas mal pour une équipe que tout le monde voyait s'effondrer à la fin des match aller !!!
    Ensuite c'est vrai que le rugby d'aujourd'hui véhicule beaucoup plus de pognon qu'avant(Toulon, Racing, Clermont, sans oublier Toulouse ou Castres) mais c'est l'évolution, bien sur qu'on préfèrerait le "rugby des potes" mais sans pognon c'est la descente aux enfers (Montauban ou plus loin Lourdes, Béziers...)
    A mon avis il faut passer à une autre vision de ce sport sous peine de le voir dépérir et ca serait vraiment dommage.
    Et pour le spectacle, patience, le championnat débute à peine.

  • SportVrai
    SportVrai     

    C'est vrai, la hiérarchie est bousculée. Mais sans vouloir faire le rabat-joie, souvenons-nous du début tonitruant de Castres l'an passé... Certains grosses écuries préparent encore la Coupe d'Europe et se servent du Championnat pour prendre leur marque (ASM & Toulouse bien silencieux). Avec le démarrage de la H-Cup, on assistera surement à un autre championnat... Enfin je veux y croire car effectivement mise à part le beau jeu que peuvent fournir Montpellier et Bayonne, le reste des matchs incitent plus à aller se promener qu'à suivre les rencontres.
    Navrant quand on sait le pognon injecté par tous ces mécènes (varois par exemple) qui importent les meilleurs mercenaires mondiaux, que la Ligue prétend que, justement depuis que nos bienfaiteurs sont dans la place, le spectacle vaut bien au moins 50% de plus que l'an passé, et bé on attend...

Votre réponse
Postez un commentaire